Les associations étudiantes : qui sont-elles ?

Les associations étudiantes : qui sont-elles ?

Le monde associatif est très actif en Belgique. On aime à se retrouver autour d’une passion commune, d’une cause, d’un folklore, de traditions ou tout simplement d’une bonne bière ! Les étudiants n’échappent pas à cette tendance, bien au contraire ils font partie des acteurs majeurs de ce tissu associatif. Nous vous proposons, ici, un rapide panorama des principaux types d’assos étudiantes.

Les BDE

Les bureaux des élèves sont généralement composés des délégués de cours dans chaque discipline universitaire au sein des facultés. En faire partie, c’est être investi d’une mission, faire le lien entre les étudiants et la direction de l’Université.
L’Université de Bruxelles compte, de son côté, un BEA (Bureau des Etudiants Administrateurs). Chaque année, les étudiants des facultés de l’ULB désignent 3 élèves pour prendre part au Conseil d’Administration. Le BEA est un organe de représentation composé de ces étudiants administrateurs des 7 facultés de l’ULB. D’autres étudiants, les « cooptés » rejoignent le BEA pour prendre part aux activités quotidiennes : l’information pour les étudiants, la mobilisation pour des causes, des débats d’idées, des mouvements citoyens, une aide quotidienne aux étudiants pour tout ce qui concerne l’université.

Les fédérations d’étudiants

Comme leur nom l’indique les fédérations ont pour vocation de regrouper les étudiants sous une même bannière : l’appartenance à l’université de Liège, à la communauté francophone, le partage d’opinions politiques etc. Les fédérations représentant les intérêts des étudiants et sont reconnues par l’administration des Universités, des académies ou encore par l’Etat. Elles sont à même de défendre un étudiant ou une cause. Voici deux exemples de fédés :

La fédération de l’Ulg

Une Asbl au sein de l’université de Liège qui fédère les différents cercles de l’établissement. La fédé impulse des projets socioculturels et représente, à la manière d’un syndicat les 17 000 étudiants de l’Ulg, en sa qualité de Conseil Etudiant devant les autorités administratives, académiques voire politiques.

La F.E.F ou Fédération des étudiants francophones

C’est tout simplement la plus importante structure de représentation des étudiants à l’échelle de la communauté francophone. Elle représente environ 100 000 étudiants de tous les types d’enseignement supérieur. La FEF a également la vocation d’informer, former, aider et faire participer les étudiants à son développement. La FEF peut, par exemple, vous conseiller juridiquement si besoin.

Les Kots à projets ou Kap’s

Les Kap’s existent essentiellement dans les universités catholique de Louvain et de Woluwé Saint-Lambert mais le phénomène commence à s’étendre à d’autres campus belges.
Le principe ? Une dizaine d’étudiants cohabitent sous le même toit pour s’investir dans un projet commun. Ils s’expriment souvent dans des domaines comme la solidarité, le sport, la culture, l’environnement et reçoivent pour ce faire, des subsides de la part de leur Université. Les Kap’s sont souvent constitués en ASBL et sont regroupés au sein de l’Organe, le collectif des Kap’s qui les représente et distribue les subsides.

Les cercles d’étudiants

Ils rassemblent par définition les étudiants d’une même faculté, d’une même catégorie ou ayant un domaine d’études commun. Habituellement le cercle dispose d’une salle, bien souvent assortie d’un bar, véritable quartier général lui permettant de planifier et d’organiser ses réjouissances. Ce sont les cercles qui se chargent par exemple de pratiquer les fameux baptêmes des nouveaux arrivés « les bleus », en début d’année académique.
En parallèle à cet aspect purement festif et folklorique, les cercles ont également une vocation plus sérieuse, au sein de leurs facultés respectives. En effet, ils sont amenés à mettre en place des parrainages et des tutorats entre étudiants, ou encore à organiser des événements culturels et sportifs. La plupart organisent « une revue » chaque année, un spectacle mettant en scène les étudiants ou leurs professeurs dans des situations souvent comiques.
Ils se font même parfois « syndicat » des étudiants pour défendre les droits de ces derniers.

Les régionales

Elles sont chronologiquement plus anciennes que les cercles. Comme leur nom l’indique, elles rassemblent les étudiants non pas d’une même faculté, mais provenant d’une même région. C’est l’occasion pour ces étudiants scolarisés dans une région qui n’est pas la leur de se remémorer leur « terre natale ». Les régionales sont aussi marquées par la tradition et ont pour leitmotiv la perpétuation du folklore estudiantin dans les règles de l’art.
Quelques exemples : La Carolo à Louvain ou La Verviétoise à Lièges.
Les régionales sont parfois même regroupées sous la bannière de fédérations, comme la Fédération Wallonne des Régionales de l’université catholique de Louvain.

 

Source : Thomas Roffé http://www.studyrama.be/spip.php?article1424

 

Commentaires (0)
Commenter