Tout pour la communauté étudiante de Belgique - Infos, petites annonces et bottin.

SOS : Mon coloc me donne des envies de meurtre

0 158

Vivre en colocation peut s’avérer être compliqué, que tu aies choisi d’habiter avec des potes ou des inconnus. Le fait est que la colocation est un peu comme un mariage : on doit faire des compromis, des sacrifices, et on doit penser aux autres autant qu’à soi. C’est d’ailleurs pour ça que les disputes entre colocs peuvent être nombreuses et ponctuelles. Mais alors, comment faire pour vivre en harmonie lorsqu’on n’est pas le seul qui fixe les règles ? Voici 3 conseils pour survivre à la vie en colocation.

  1. La communication, clé de l’harmonie

Lorsqu’on vit avec quelqu’un, on découvre petit à petit toutes les facettes de sa personnalité, et il est donc inévitable que certaines choses t’agacent. Impossible de prévoir ou d’anticiper le fait que ton coloc perde autant de cheveux que ton labrador de poils, mais le fait est que ça peut devenir dérangeant. La clé, c’est de ne surtout pas laisser tous ces petits tracas s’accumuler, sinon tu te transformeras en vraie bombe à retardement, prête à déverser ta haine sur ton coloc au moindre faux pas. Prenez donc une heure ou deux pour vous poser et discuter de tout ce qui ne va pas dans la coloc et pour vous mettre d’accord sur les efforts que chacun doit fournir pour que vous puissiez vivre en harmonie, sans avoir à supporter une tension qui finira par vous rendre fous à la longue.

  1. Fixez des règles et des limites

L’un comme l’autre risquez de  franchir des limites invisibles si vous ne discutez pas clairement de ce qui est permis ou pas. Même si on voudrait tous que la colocation ressemble à l’image que nous en donne les films Hollywoodiens, la réalité est parfois moins drôle que la fiction. Pour éviter les conflits au sein de la coloc, n’hésitez pas à mettre en place un planning des tâches ménagères, à décider de la somme que chacun doit mettre dans les courses, etc. Une fois ça fait, décidez de règles de vie simples, du genre  » Le salon et la cuisine sont des pièces communes, les chambres sont hors limites.  » Tout ça en respectant le mode de vie de chacun.

  1. Envisagez la séparation

Si toi et ton coloc n’arrivez pas à vous entendre et que votre idée de la vie en communauté diffère trop, il faudra peut-être envisager de déménager. Même si ce n’est pas simple de retrouver un appart, dis-toi qu’il vaut mieux ça que de marcher sur des œufs en permanence en ne sachant pas quand aura lieu la prochaine dispute. C’est d’autant plus vrai si tu vis avec un de tes potes et que tu ne veux pas gâcher votre amitié.

Enfin, si tu veux retrouver une autre colocation, assure-toi de te renseigner sur tes futurs colocs, sur les règles de la maisonnée, et sur les limites qu’on te demandera de respecter. Si tu te rends compte que quelque chose ne te convient pas, alors ne te force surtout pas en te disant que tu finiras peut-être par t’y habituer. Il vaut mieux prendre son temps pour trouver LA (ou les) bonne personne plutôt que de te mettre avec quelqu’un que tu finiras par détester au bout de deux semaines.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...