Qu’est-ce qu’un bon job étudiant et avec quel salaire ?

0 93

Qu’est qu’un bon job étudiant ?

Un job où vous disposez d’un contrat en bon et due forme est essentiel. En l’absence de tout contrat, le job étudiant est formellement interdit. Un contrat écrit est obligatoire et doit être signé par l’étudiant lorsque celui-ci commence son travail. À moins que les parents y soient opposés, les étudiants de moins de 18 ans (et de 15 ans au moins !) peuvent eux-mêmes signer leur contrat et recevoir leur salaire.

Toutes les expériences sont utiles sur un CV, mais certaines sont plus utiles que d’autres : par exemple, celles qui consistent à travailler dans une autre langue où l’on souhaite travailler plus tard alors n’hésitez pas à travailler en Flandre ou dans une région frontalière comme l’Euregio. (http://www.liege-euregio.eu/ ou http://www.euregio.lu/)

Un job où l’on est payé correctement : l’étudiant gagne le salaire minimum prévu par la convention collective du secteur qui l’embauche. S’il n’existe pas de réglementation spécifique, l’étudiant a le droit de recevoir le salaire mensuel minimum proportionnel à son âge, par exemple:

En cas de dépassement de la limite journalière ou hebdomadaire, un supplément de 50% doit être payé. Les heures supplémentaires prestées le dimanche ou les jours fériés doivent faire l’objet du paiement d’un sursalaire équivalent à 100% de la rémunération. Par ailleurs, ces heures donnent en principe droit à un repos compensatoire.

Paiement des jours fériés :

– Période d’occupation inférieure à 15 jours: il n’y a aucune rémunération des jours fériés survenant après la fin du contrat de travail ou des prestations;

– Période d’occupation de 15 jours à un mois, sans interruption imputable au travailleur: l’employeur est tenu de payer la rémunération pour les jours fériés survenant lors des 14 jours suivant la fin du contrat de travail ou la période d’occupation;

– Période d’occupation de plus d’un mois, sans interruption imputable au travailleur: l’employeur est tenu de payer la rémunération pour tous les jours fériés survenant lors des 30 jours qui suivent la fin du contrat de travail ou la période d’occupation.

Même en cas de dérogation, les étudiants ne peuvent être occupés plus d’un dimanche sur deux

Travail de nuit :

Le travail de nuit (c’est-à-dire en principe entre 20h et 6h) est interdit aux travailleurs en général.

Pour plusieurs branches d’activité, entreprises ou professions, ou pour l’exécution de certains travaux, il existe cependant des dérogations autorisant le travail de nuit aux travailleurs de 18 ans et plus. Pour les jeunes entre 16 et 18 ans, les dérogations sont plus limitées. Par exemple, dans les hôtels, restaurants et cafés, les jeunes peuvent travailler jusque 23h.

You might also like More from author

Comments

Loading...