Tout pour la communauté étudiante de Belgique - Infos, petites annonces et bottin.

Jeux étudiants: le beer pong

610

Le Beer Pong

Le « Beer Pong » (ou « Bière Pong » en français) est un jeu à boire américain dans lequel les joueurs lancent une balle de ping-pong à la main sur une table dans le but de la faire atterrir dans des gobelets situés à l’autre extrémité de la table.

Ce jeu est extrêmement populaire aux Etats-Unis et des tournois nationaux y sont même organisés ! Le plus grand tournoi de Beer Pong au monde est « The World Series of Beer Pong » (WSOBP) qui est organisé tous les ans à Las Vegas avec, à la clé, un chèque de 50 000 $ au gagnant ! Qui sais, ce sera peut être vous l’heureux vainqueur cette année ?

Règles du Beer Pong :

-une table
-une balle de ping pong
-des gros gobelets
-2 joueurs minimum

Précision sur le matériel

Il vous faut une table, une balle de ping-pong et des gobelets, Jusque là ça va.

Une petite précision quand même pour les dimensions de la table et des gobelets.

Pour les inconditionnels du jeu, les tables règlementaires sont rectangulaire avec une dimension exacte de 1,48 x 2,75 m. Mais une table à manger fera très bien l’affaire. Aussi, il vous faut créer une ligne centrale (« midway point ») qui est horizontale et située au centre de la table. Un ruban adhésif de couleur sera approprié.

Dans les tournois, les américains utilisent des gros gobelets rouges (comme dans les films). Mais les gros gobelets à bière, qu’on trouve facilement au supermarché, conviendront très bien. À noter qu’il est déconseillé d’utiliser les petits gobelets en plastiques (ceux qui sont ultra-courant) car trop petits et très fragiles !

On utilise souvent deux balles de ping-pong afin d’augmenter la fréquence des échanges.

 

Préparation des gobelets

A chaque extrémité de la table sont positionnés des gobelets en forme de triangle (10 gobelets dans les tournois).
Les gobelets sont ensuite remplis au 1/3 de bière.
On peut également mettre un verre d’eau (« wash cup ») au côté des deux pyramides. Il sert à laver la balle de ping-pong à chaque lancer.
Le jeu est généralement composé de deux équipes de deux (mais vous pouvez aussi jouer en 1 contre 1, 3 contre 3, etc)
Tout d’abord, les deux équipes tirent à pile ou face pour savoir laquelle des deux commence à lancer la balle. Ensuite, les membres de la première équipe lancent la balle chacun leurs tours afin la faire atterrir dans l’un des gobelets de l’équipe adverse.
On passe ensuite à la deuxième équipe et ainsi de suite.
Il n’y a pas d’ordre de lanceurs dans une même équipe, elle peut changer à chaque tour si elle le souhaite.
Remarque : même si le tir est réussi, le joueur ne rejoue pas.

Trois styles de tir :

– Tir en arc (« arc shot ») : c’est le tir le plus populaire car il est facile à réaliser
– Balle rapide (« fast ball ») : ce tir envoie directement la balle dans le gobelet. Il sera aprécié des plus grands !
– Tir rebondi (« bounce shot ») : ce tir consiste à faire rebondir la balle, pour le style !

En cas de tir réussi, un des joueurs de l’équipe adverse doit boire immédiatement le contenu du gobelet dans lequel la balle a atterie puis enlever celui-ci de la table.

 

Gagner la partie

L’équipe gagnante est la première à éliminer tous les gobelets de l’équipe adverse avant que ses propres gobelets ne soient éliminés. Les perdants doivent ensuite consommer la bière de tous les gobelets restants de l’équipe gagnante !

Mais avant ça, l’équipe qui n’a plus de gobelets (et qui donc devrait avoir perdu) peut faire appel à la « rédemption » ou « sauvetage » : cela consiste à permettre à un joueur de l’équipe perdante de la faire gagner automatiquement en réussissant à éliminer tous les gobelets restants de l’équipe adverse à la suite et sans faire d’erreur !

Le « re-racking »

Ainsi, si elle le souhaite, une équipe peut demander à l’équipe adverse de réorganiser leurs gobelets à tout moment du jeu, à condition bien sûr que le nombre de gobelets restant corresponde à l’une des configurations ci-dessous.
De plus, à chaque « re-racking », il faut centrer les configurations à 1 pouce du bord de la table.

Les pénalités

Comme dans tous jeux qui se respectent, il y a des interdits.

Il est interdit aux joueurs de franchir le prolongement de la ligne centrale (c’est une ligne imaginaire). Si un joueur franchit cette ligne, un de ses gobelets sera éliminé : son adversaire choisit le gobelet (souvent le plus éloigné de lui car ça l’arrange) et le fautif l’enlève du jeu (après l’avoir bu bien sûr !).

De plus, si des gobelets sont renversés par son équipe, ces gobelets sont éliminés du jeu.

Quelques variantes

A partir de ces règles standard, d’autres ont été ajoutées ce qui a aboutit à des variantes. Elles viennent de différentes universités, fraternités, régions, etc.

En voici deux courantes :

Variantes du tir rebondi : le tir rebondi compte double et le joueur qui l’a réalisé choisit le deuxième gobelet à éliminer. Les joueurs peuvent aussi contrer un tel tir en attrapant/éjectant la balle en vol mais seulement après le rebondissement de la balle. Une faute coûte un gobelet. Attention tout de même à ne pas renverser ses propres gobelets en défendant sous peine de pénalité ! (comme c’est expliqué au paragraphe précédent).

Variantes des gobelets: certains commencent avec 6 gobelets en pyramide, d’autres mettent directement les gobelets les uns sur les autres ! Souvent ce sont des étages de pyramides avec 10 gobelets, puis 6, puis 3.

Il existe une multitude d’autres variantes. Maintenant, rien ne vous empêche d’inventer vos propres règles !

Source :
http://www.buveurs.com/-Jeux-a-boire-de-l-alcool-
http://www.acces-soiree.fr/jeux/beer-pong.php

A CONSOMMER (JOUER) AVEC MODERATION, L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX MALGRE TOUT… DECONSEILLE AUX MOINS DE 18 ANS….

Si vous connaissez d’autres jeux, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire 🙂

 

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...