Comment bénéficier d’un programme d’échange ?

0 63

Comment bénéficier d’un programme d’échange ?

Les programmes d’échange Tempus et Erasmus sont de loin les plus plébiscités par les étudiants. Celui ou celle que ce projet intéresse doit se renseigner en premier lieu auprès de son université pour savoir quels partenariats ont été mis en place par son école : le choix est quand même fortement limité au niveau des possibilités de pays étrangers et ensuite le nombre de places subventionnées par l’UE est lui aussi limité !

Une fois la destination choisie, le bureau des relations internationales de son école ou de son université s’occupe généralement de la prise de contact avec l’établissement partenaire du programme d’échange. Il vaut mieux s’y prendre assez tôt (janvier ou février de l’année précédent l’échange) pour faire cette première démarche. Seuls les meilleurs dossiers sont sélectionnés. Parfois (mais c’est plutôt l’inverse en général), il y a trop peu de demandes pour le nombre d’offres d’échange proposé : dans ce cas il est demandé à l’étudiant de réussir simplement son année en première session et de posséder une base minimal de la langue du pays où l’on désire aller. Le bureau fournit aussi un formulaire de demande de bourse correspondant au programme suivi. Attention il est possible de cumuler les bourses de l’UE et d’autres organismes : renseignez-vous donc au plus vite lors de votre démarche auprès du bureau des relations internationales (ou du conseiller Erasmus de votre école). La bourse attribuée par l’UE ne couvre en général que les frais de voyage et la différence de niveau de vie entre le pays d’origine et le pays d’accueil (entre 150 et 200 € par mois)

Ensuite, il s’agira pour le candidat à l’échange de choisir à l’avance quels cours il veut suivre dans l’établissement partenaire, sous le contrôle du conseiller de son année d’études. En effet, l’objectif reste de pouvoir valider les cours et les ECTS qu’il aura suivi à l’étranger et donc de faire en sorte qu’ils correspondent à une charge de travail équivalente au sein de sa propre école. C’est pourquoi le système d’ECTS est si important, il facilite beaucoup l’équivalence des modules de cours entre les deux établissements. Il est vital que votre école accepte votre choix pour obtenir cette équivalence et la validation des cours que vous aurez suivis à l’étranger comme faisant partie intégrante de votre diplôme « local ».

Une fois toutes les formalités accomplies, il suffira de prendre contact avec le conseiller Erasmus de l’université d’accueil qui vous renseignera sur tout : les cours, les horaires, les possibilités de logement,….

Il ne reste plus qu’à profiter à fond de cette expérience souvent unique pour l’étudiant, enrichissante de toutes les façons (découverte d’une nouvelle culture, apprentissage en immersion totale d’une nouvelle langue, épanouissement personnel garanti,…)

Il ne faudra pas oublier avant de partir de vous faire remettre le relevé des notes obtenues qui seront ensuite soumises à une commission des équivalences qui vous attribuera les notes et les cours correspondants chez vous.

 

Liste des organisations internationales chargées des accords d’échange entre pays partenaires

  • UE : Union Européenne
  • EEE : Espace Economique Européen
  • AELE : Association Européenne de Libre Echange
  • ALENA : Association de Libre Echange Nord Américaine

You might also like More from author

Comments

Loading...