in

De Croo met en garde les étudiants contre la tentation de la facilité face à la crise

@Unsplash - Asia Culture center

Le Premier ministre, Alexander De Croo, a lancé mercredi une mise en garde contre la tentation de facilité en démocratie lorsque survient la crise. Dans une leçon devant des étudiants en sciences politiques de l’UCLouvain, le chef du gouvernement Vivaldi a fait l’éloge de la diversité des opinions, richesse de la Belgique… et de sa coalition à sept partis.

Le libéral flamand -qui n’a pas mis en avant son appartenance politique devant les étudiants- s’est posé en artisan du consensus au sein de la Vivaldi. « À sept partis, nous avons un gouvernement de centre avec des partis qui ont chacun leur particularité. . À moi de construire le consensus », a-t-il souligné, en égratignant néanmoins le climat politique parfois brûlant entre les partenaires francophones de la majorité. « Ce qu’on attend de nous, c’est de réfléchir avant de parler et de venir avec des solutions. Du côté francophone, il y a trois partis qui sont dans le gouvernement wallon et le gouvernement fédéral. Le fait que les présidents de ces partis se voient sur des plateaux de télévision pour s’engueuler, c’est un problème. Ils devraient se parler plus, cela ne se passe pas assez ». (INT, POL, NBA, TOB, fr)

Qu'en as-tu pensé ?

-2 Points
Upvote Downvote

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale