in , ,

Interview Kot à projet à LLN : découvre le Théâtre Universitaire de Louvain !

Le KAP à LLN Théâtre Universitaire de Louvain est un kot à projet situé à Louvain-la-Neuve qui a pour but d’organiser un ensemble d’activités pour promouvoir le théâtre amateur. Intéressé.e ? Découvre l’interview de plusieurs membres du KAP !

Explique ton projet le plus simplement possible mais avec une petite touche de fun

Qu’est-ce qu’apporte ton KAP à la vie étudiante ?

Zorro (Anne-Catherine) : La vie de KAP étant riche de moments qu’on partage avec notre KAP mais aussi avec d’autres, on noue facilement des liens avec énormément de monde qui sont dans des études différentes, ont des âges différents, des cultures et des idées diverses. La vie même au sein du kot est enrichissante, nous sommes un kot de 11 personnes, ce qui n’arriverait pas dans un kot normal ! On partage des repas ensemble, des films, des discussions et il y a toujours quelqu’un de partant.e pour aller à une activité avec nous. D’ailleurs, sans être entrée en KAP il y aurait plein d’activité auxquelles je n’aurai pas participé, tout simplement parce que je n’en n’aurais pas entendu parler. Enfin, même si pour ma part j’ai toujours fait de l’associatif, le fait de gérer vraiment un projet de A à Z avec ses co-kotteurs est stimulant et permet d’une part de découvrir ses co-kotteurs sous un autre jour, nous oblige à tisser des liens d’une autre manière et d’autre part, on voit qu’on peut aussi faire des choses super en dehors des cours et ça, c’est essentiel !  

Raconte-nous une situation insolite dans laquelle tu t’es retrouvé depuis que tu es en KAP

Pythie (Amélie) : Début mars, nous avions notre cérémonie de prix de notre festival les « TUL d’OR ». Pour cela nous devions amener des éléments de décor jusqu’au poste en traversant tout Louvain-la-Neuve car ça ne rentrait plus dans les voitures. Le lendemain Sun et moi avions la tâche de ramener une commode avec des roulettes du haut de la ville vers le bas. Seulement voila qu’après quelques mètres une des roulettes nous lâche. On se retrouve donc à galérer à transporter la commode jusqu’en bas. Nous avions la bonne idée d’essayer de trouver un endroit où l’on pouvait avoir un tournevis à prêter pour pouvoir réparer la commode. C’est finalement chez Färm qu’on a trouvé notre bonheur. Nous avons essayé de réparer la roulette sous l’œil attentif de passants. Au final après réparation la roulette a tenu que 3 mètres. Bref, depuis que je suis en kap j’ai transporté avec mes cokotteurs un peu de tout dans cette ville des nadars, des fauteuils, des porte-manteau …

Qu’est ce qui va te manquer le plus quand tu ne seras plus étudiant (ou qui te manque déjà) ?

Pythie (Amélie) : J’ai débarqué cette année sur Louvain-la-Neuve et le folklore estudiantin qui y règne est juste INCROYABLE! Ce qui va le plus me manquer c’est de me poser avec mes cokotteurs dans notre commu et de regarder les affiches des activités des autres kaps en se demandant comment on va remplir notre soirée. On a l’occasion de faire tellement de choses de divers horizons à des prix super démocratiques.

Une petite demande à la communauté ?

Nous organisons le 21 avril notre deuxième café théâtre pour lequel nous cherchons encore des gens motivé pour offrir une performance de 15 min de slams, danse, impro, contes, dialogue … et des gens chaud bouillant pour être un public d’enfer.

Si tu veux contacter ce KAP, retrouve toutes leurs informations dans notre bottin.

Cet interview d’un Kot à projet à LLN t’a plu ? Retrouves ici tous les KAP de Louvain-La-Neuve.

Tu peux nous retrouver sur Instagram et aussi sur TikTok !

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale