in ,

Première année d’études à Louvain La Neuve, comment s’y retrouver ?

Louvain La Mif

Louvain est sans aucun doute la ville cocooning par excellence pour les étudiants. En effet, elle est majoritairement peuplée de ceux-ci. Une ville/campus quasiment rien que pour nous. (Hé oui rien que ça.)  LLN est également une ville exclusivement piétonne. Cela permet de pouvoir se balader tranquilou pilou à n’importe quelle heure sans danger, et puis ça renforce ce côté cocoon. A Louve, tout est proche de tout, rien n’est à plus de 20 minutes à pied. Le rayon d’un bout à l’autre de la ville est de max 2 km. Le temps des bus, des réveils 3 heures avant le début de son cours, de la flemme de sortir parce que c’est trop loin ou qu’il faut désigner un BOB est révolu !

Arriver sur ce campus m’a permis de découvrir une grande famille. Tu connais l’expression « le monde est petit » ? Apprête-toi à la répéter souvent sur ce campus, parce qu’à LLN tout le monde se connait.

De plus, c’est une ville sans chichis. Viens comme tu es, on t’y acceptera. Les louvanistes sont des personnes avenantes, sympathiques, ouvertes et accueillantes. Si tu as peur de quitter ta famille pour te lancer tout.e seul.e dans une nouvelle ville, je te rassure, Louve t’accueillera à bras ouverts. Si à l’inverse, tu n’attends qu’une chose c’est de quitter le nid familial, Louve n’attend que toi également. 

Le nom « Louvain la Neuve » fait l’object de nombreuses déclinaisons. En plus des titres des différentes sections de cet article, tu retrouveras facilement des groupes Facebook portant le nom de Louvain la mour, Louvain la meuf, Louvain la fripe, Louvain la job, etc. (Petit tips d’ailleurs si tu veux rentrer dans une communauté habitant dans cette ville ou trouver des boulots à proximité !).

Louvain l’Orientation

Là première fois que je me suis retrouvée dans cette ville étudiante, j’étais complétement paumée. Donc si ça t’arrive, pas de panique. Tous les bâtiments se ressemblent, toutes les rues aussi. Il te faudra une bonne semaine avant de bien prendre tes repères. Mais une fois que tu les as, c’est in the pocket. Comme le campus de Louvain n’est pas grand, tu auras vite fait « le tour » en ce qui concerne les grands axes.

Le plus important pour bien te repérer est de savoir qu’il y a 4 grands « quartiers » :

  • Les Bruyères 
  • L’Hocaille 
  • Le Biéreau
  • Lauzelles

Apprends-les et situe-les, car ils vont faire partie de ton langage au quotidien.

« Tu kots dans quel quartier ?  Aux Bruyères » ; « C’est où la teuf de ce soir ? A l’Hocaille » ; « Pour aller au Parc Einstein, je dois passer par où ? Le Biéreau. »

Quartier de Louvain la Neuve
@olln.be

Louvain la Piaule

C’est là où les choses se corsent. Il n’est pas évident de trouver un logement à un prix raisonnable sur le campus de Louvain la Neuve. Le principe de l’offre et la demande, tu connais ? Hé bien nous sommes beaucoup trop d’étudiants à demander un logement pour le nombre de logements disponibles. La conséquence ? Rendre la recherche de kot un monde de Shark et faire augmenter les prix. C’est le plus vif et le plus fouilleur qui récupère les bons bails. Mais je te rassure, tu trouveras toujours si tu cherches bien et si tu t’y prends à l’avance.

D’ailleurs, si tu vas étudier à l’UCL, tu as droit à deux ans dans des kots détenus par eux. Tu peux faire une demande et choisir le quartier ainsi que le type de logement que tu désires (avec un petit commu de 3 personnes ou bien un grand de 12).

Autrement, tu as plusieurs agences immobilières (Aiglon, Dynamic IMMO, Genon, immobilière de l’équerre, Eckelmans, etc). N’hésite pas à fouiller un max !   

Il n’y a pas de bons ou mauvais quartiers où vivre. Généralement les étudiants choisissent en fonction de l’endroit où se trouve leur faculté. C’est pour cette raison que tout ceux qui étudient les sciences, les mathématiques et l’ingénierie se retrouvent dans le « haut de la ville » ; que les kinés et les EP logent à l’Hocaille et que ceux en sciences sociales ont leur faculté au centre et peuvent donc aller un peu là où ils veulent (le must est bien sûr le centre).

Louvain la Neuve est aussi réputé pour ses kots très nombreux (entre 10 et 14 personnes). Si cela t’effraye de premier abord, sache que j’ai vécu 3 ans dans un kot de 10 et que j’y ai trouvé une seconde famille. Certes, le luxe est moindre, la crasse est plus que jamais présente mais l’ambiance y est inégalable ! Généralement les gros commu (ce qui ne signifie beaucoup de personnes dans un même kot) sont moins chers. Tout dépend donc de ton budget, de tes envies et bien sûr de ta fac.

Louvain la Dalle 

Entre les restos, les fast Food et toutes les méthodes de livraison possibles (delivroo, uber eats, take away), la tentation sera forte mais résiste et prouve que tu existes ! (C’est avec plaisir de t’avoir mis cette petite chanson des familles en tête). Je te donne tout de même mes petites adresses fétiches pour tes petits moments craquages.

  • Le zanzi : des burgers bons et pas chers !
  • Patapouf : la meilleure pizzéria de Louve (selon moi)
  • La Galoute : un petit resto sympathique qui offre des salades, des pâtes et des plats typiques brasserie. (Le décor à l’intérieur est top !)
  • Le Rabelais : le QG des étudiants pour boire un verre mais également une super bonne brasserie orientale.
  • Le Goldway : le fast Food par excellence pour le 4ème repas. Au menu :  burger-frite !

Pour ne pas craquer tous les jours, voici également une liste de magasins utiles (parce que oui, tu vas devoir te mettre à la cuisine)

  • Dans le centre, tu trouveras facilement le Spar. Très utile pour les petites courses à faire sur le tas.
  • Dans le quartier des Bruyères, tu trouveras un Aldi qui te permettras de faire tes grosses courses de la semaine tout en restant dans ton budget étudiant !
  • Si jamais tu as une folle envie de grignoter, pas de biscuits dans les tiroirs et qu’il est passé 20 heures, tu trouveras dans le centre ou à côté de la piscine de l’Hocaille des night and day.

D’ailleurs tu savais que kotplanet t’apprend des nouvelles recettes faciles à faire toutes les semaines ?  

Louvain la Teuf

Les nuits enjaillées sont l’icône même de Louvain la Neuve alias Louvain la Gnôle.  Au quotidien, tu pourras sortir dans des cercles ou des régios. Ce sont des associations étudiantes qui ont pour mission d’assurer le folklore estudiantin. Les cercles sont liés à des facultés et les régios … hé bien tu l’auras compris, à des régions. Chaque cercle a un jour qui lui est attribué pour organiser leur soirée (jusqu’à 3 heures du matin). Typiquement on a :

  • Le lundi : philo et cardijn ;
  • Le mardi : le cesec (lié à la fac espo) ;
  • Le mercredi : l’Adèle (lié à la fac de droit) ;
  • Le jeudi : l’ensemble du haut de la ville (casa, petit casa, la carolo, l’agro, la lux, etc).

Seul le CI (cercle industriel) est ouvert tous les jours jusque 3 heures.

Les cercles et régios ne sont pas forcément au goût de tout le monde. Si tu es plus team « j’aime bien m’habiller et ne pas boire de la bière quand je sors », je te conseille plus des bars. En ville tu en as quelques-uns qui devraient certainement te convenir. Si tu aimes sortir en boite, les soirées du Beckets sont faites pour toi !

La fête fait tellement partie de l’ADN de Louvain la Neuve, qu’une chanson sur ce thème lui a été dédiée. Et même si elle date de 1996, tous les louvanistes la connaissent encore à l’heure actuelle. Elle traverse les générations car comme le dit si bien la chanson « main non jamais, jamais je t’oublierai. »

Partout dans Louvain des soirées, des virées, des concerts et surtout des guindailles
Je chantais et fêtais toute la nuit, partout, où que j’aille
Y’avait les p’tits bleus qu’on achetait à coups de Barbãr
Des Poils calottés s’amusaient à leur faire des histoires
Alors ils buvaient tous à-fond
Et puis, « Gueule en terre, bleu ! »
C’est la tradition

Refrain :
Louvain-la-Neuve
Tu ne dors jamais la nuit
Tu me fais chanter
Sans m’arrêter
On fête toute l’année
Parfois on pleure en juin
Mais non jamais, jamais je ne t’oublierai

C’était la CASA, le CESEC, le CIEE
Le Festival de la Chanson
Mais je pigeais que dalle à toutes ces abréviations
Beurré dans la rue je pissais sur un mur, c’est génial
Mais tout le monde me disait qu’ici tout ça est normal
J’ai dit que c’était marrant
Et tout à coup
J’étais dans le vent

Mais non jamais, jamais je ne t’oublierai

Qu'en as-tu pensé ?

Écrit par Kotplanet

pexels-andrea-piacquadio-etudiante qui regrade la tv

Top 6 des meilleures émissions TV

pexels-tan-danh-couple main dans la main - conseils première fois

Comment aborder la première fois avec son partenaire ?