in ,

Les 3 ennemis de l’étudiant en train d’étudier

fille bureau etudes ordinateur ennemis étudiant en train d'étudier

Tu as peur de rater tes examens alors que tu avais suffisamment travaillé ? Tu peines à te concentrer lorsque tu révises ? Tu es toujours anxieux à l’idée d’échouer ? Parfois, l’échec n’est pas dû à un manque d’intérêt ou à un manque de travail personnel. En effet, il arrive que ce soient de mauvaises habitudes qui soient à l’origine de difficultés scolaires. Dans cet article, Kotplanet te parle des 3 ennemis de l’étudiant en train de réviser !

1/ Ennemi n°1 : la procrastination

Si tu es du genre à te dire « Je le ferai demain, dernier délai » sans vraiment y croire, tu souffres de procrastination ! La procrastination est la tendance à remettre les choses au lendemain, à « plus tard », de manière systématique. D’ailleurs, es-tu un.e vrai.e procrastinateur ?  Ce comportement, en plus de te faire perdre du temps, conduit à une certaine démotivation et à un stress fréquent. En remettant les choses au lendemain, tu arrives au jour J sans que rien n’ait été fait. Pour éviter de procrastiner, ton meilleur allié sera le planning. En organisant tes journées à l’avance, tu auras beaucoup moins de mal à te tenir aux tâches prévues. Alors, sors ton cahier et c’est parti !

2/ Ennemi n°2 : le stress

Le stress et l’anxiété sont des choses différentes qui peuvent pourtant être tout à fait complémentaires. On peut t’aider à gérer ton stress. Bien que le stress puisse être utile dans certaines situations, il ne l’est pas du tout pour l’étudiant en train d’étudier. Si tu es du genre à te faire des nœuds au cerveau quelques semaines voire quelques mois avant tes examens ou le rendu de ton mémoire, il est temps de travailler un peu sur toi. Le stress est le pire ennemi de l’étudiant qui doit travailler. Pour cause, il peut conduire à un manque de sommeil, à une irritabilité ou à un manque d’appétit. Autant de facteurs susceptibles de mettre à mal ton année !

3/ Ennemi n°3 : le téléphone

S’il y a bien une mauvaise habitude à lâcher rapidement, c’est bien celle-ci ! Le téléphone est un véritable fléau pour l’étudiant en train d’étudier. Si tu es du genre à te déconcentrer rapidement et à perdre le fil quand tu révises, tu passes probablement trop de temps sur les écrans. Les notifications en tous genres et les appels constituent une pollution visuelle, auditive et mentale. En période de blocus, oblige-toi à garder ton téléphone loin de toi et à ne l’utiliser qu’une fois ta journée finie. Tu verras, décrocher de son téléphone fait le plus grand bien ! La journée sans téléphone, tu connais ?

En attendant que tu te décides à lâcher ton téléphone, check notre Instagram 😉

Qu'en as-tu pensé ?

0 points
Like Dislike

Écrit par Axelle F.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0
caddy course faire course pas cher

Comment faire ses courses moins cher ?

Kot à projet MooviKot

KAP à Bruxelles : MooviKot