in ,

3 galères d’un job étudiant en août

@Pexels - Elevate

Déjà, il faut mettre les points sur les i : trouver un job tout court, c’est une galère. Mais, même quand tu l’as trouvé, et que tu es assuré.e d’avoir un peu d’argent de côté (pour tes études, tes vacances, un projet ou juste pour économiser pour plus tard), tu auras quand même certaines galères à prendre en compte lorsque tu travailleras pendant ton mois d’août. En voici une petite liste (non-exhaustive, évidemment). 

Tu sais quel job d’étudiant est fait pour toi? Alors, fais-le test ! (100% peut-être garanti). 

1/ Travailler pendant des potentielles vacances

La première chose qu’on peut retenir comme galère quand tu travailles en août, c’est bien sûr les vacances ! Plutôt que de travailler, tu pourrais être allongé.e au soleil ou en train de visiter d’anciennes ruines et des musées passionnants… Mais non : tu es occupé.e à plier des vêtements ou à servir des boissons à des clients en terrasse qui, eux, profitent. Comme ce serait cool que l’argent tombe du ciel pour que tu puisses enfin te payer ce que tu veux sans avoir à travailler (une pensée qui m’a traversé l’esprit plus d’une fois… Beaucoup plus d’une fois à vrai dire). Dans ces moments-là, il faut vraiment avoir la possibilité de se reposer au moins en juillet (que tu partes en vacances ou non, on rappelle que ne pas partir en vacances n’est pas une calamité, ça a même plein d’avantages). Sinon, tu seras épuisé.e avant même de commencer ta nouvelle année. 

2/ Être fatigué.e juste avant la rentrée

En général, la rentrée se situe entre le début et la moitié du mois de septembre. Soit, juste après le mois d’août, mois où tu auras travaillé d’arrache-pied pour te faire un peu d’argent. Si tu as de la chance, ta rentrée tombe le 15 septembre, ce qui te laisse environ deux semaines pour te reposer. Par contre, si tu commences le 2 septembre (ou que tu as encore des examens à rattraper), tu peux dire adieu à ton repos. C’est aussi ça, la difficulté d’être un étudiant dans le supérieur : tu dois faire des concessions et parfois sacrifier du temps de repos et de sommeil pour être sûr.e que tout se passe bien. Alors qu’on mérite bien nos jours de vacances ! 

Tu as envie de te reposer et de profiter de ton été? Alors essaye ces 6 applications ! 

3/ Gérer la seconde session en même temps

Comme brièvement mentionné plus haut, une autre difficulté (et pas des moindres) est de gérer sa seconde session en même temps que son job étudiant. Cela ajoute une charge mentale et de l’épuisement, surtout si tu as plusieurs examens, ou un en particulier qui te stresse (on n’a pas tous cet examen-démon qui nous hante?). Bien sûr, il n’est absolument pas impossible d’allier études et job étudiant : beaucoup de personnes l’ont déjà fait (c’est mon cas) et ont réussi (mon cas aussi, je flex un peu). Souviens-toi juste de bien prendre soin de toi (alimentation saine, repos et sport si possible) et de t’organiser correctement. 

Tu es fan de gaming? Eh bien, sache que tu peux trouver un job dans ce domaine sur jetrouvemonjob.be ! 

En bref, si tu as un job étudiant pour le mois d’août, bravo et tant mieux pour toi ! Tu auras l’occasion d’avoir de l’expérience et de te faire un peu d’argent (voire beaucoup selon le job et les horaires, je l’espère pour toi en tout cas). N’oublie simplement pas que tu es humain.e et, en tant que tel, tu as droit à tes petits moments à toi (self-care, repos, détente, etc.). Essaye de trouver le moindre moment libre pour te soucier de toi, et toi seulement, parce que “nous le valons bien”, je suppose.

Hey, pas si vite ! Va checker notre tiktok et notre insta, tu ne vas pas le regretter (100% garanti cette fois-ci).

Écrit par Lisa B.

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale