in , , ,

Astuces pour voyager pas cher

@Pexels - Gustavo Fring

Rédigé par Gwendoline Cuvelier pour Studéo

Vous rêvez d’évasion dans de nouvelles contrées. Le seul hic : vous êtes fauché. Avec un peu de débrouille et en sortant des sentiers battus, vous pouvez économiser un bon pactole et voyager pour pas un rond (ou presque). Suivez les secrets de vrais baroudeurs !

1. La destination

Choisissez un pays où le coût de la vie est faible

Pensez à certains pays d’Asie, d’Europe de l’Est, du Sud ou d’Afrique où il est possible de se loger et manger pour trois fois rien.

Fuyez les destinations touristiques

Ce n’est pas parce qu’un lieu n’est pas (encore) à la mode qu’il n’y a rien à y voir. La vie sur place sera meilleur marché que les endroits populaires et vous échapperez à la foule.

2. Le transport

Partez en basse saison

Évitez les vacances scolaires et jours fériés. Les prix des destinations touristiques sont jusqu’à six fois moins élevés en dehors de la haute saison !

Soyez flexible dans vos dates

Les prix des vols sont généralement plus élevés les vendredis et dimanches car ce sont les jours de départs et retours de week-ends. Si vous le pouvez, partez en milieu de semaine, quand les prix sont les plus bas, les mardis, mercredis et jeudis.

Réservez vos billets bien à l’avance

Certaines promotions en last minute sont intéressantes mais, de manière générale, montrez-vous prévoyant. On estime que vous payerez votre billet d’avion jusqu’à 10% moins cher en le prenant au moins 7 semaines avant la date de départ.

Utilisez un comparateur de vols

Les prix des billets d’avion varient en fonction de la compagnie aérienne et des dates. Des plateformes telles que Skyscanner.fr ou kayak.fr permettent de comparer les vols sur une centaine de sites et proposent les options les moins chères.

3. Les déplacements locaux

Choisissez les transports publics

Oubliez le taxi ! Comme les autochtones, empruntez les transports en commun publics, beaucoup plus économiques.

Pensez au covoiturage

La plateforme communautaire Blablacar, présente dans 22 pays, met en contact les conducteurs et passagers prêts à partager un trajet en voiture. Une bonne idée pour la planète et votre portefeuille.

4. Le logement

Optez pour un Airbnb ou une auberge de jeunesse

Généralement (bien) moins chers que les hôtels, ces établissements disposent souvent d’une cuisine. Ce qui permet de ne pas toujours devoir aller manger au restaurant.

Logez chez l’habitant

La plateforme Couchsurfing, par exemple, répertorie les locaux qui invitent les touristes à dormir chez eux sur leur canapé. 

Campez

Dans certains pays, le camping sauvage est autorisé. Dormir en pleine nature ne vous coûtera pas un centime !

Voyagez en bus de nuit.

Vous économiserez le prix d’une nuit dans un hébergement et gagnerez du temps pour visiter.

Travaillez pendant vos vacances

Le Wooffing, la formule la plus connue, consiste à travailler bénévolement en échange du gîte et du couvert. Dans ce cas-ci, votre logement, vous le payez à l’huile de coude !

5. La nourriture

Mangez dans les restaurants où se rendent les locaux

Évitez les pièges à touristes en plein centre-ville. Demandez plutôt aux habitants que vous rencontrez leurs bonnes adresses. 

Cuisinez vous-même

Si votre logement dispose d’une kitchenette, faites vos courses au supermarché du coin ou au marché. De plus, vous découvrirez la culture du pays sous une autre facette.

Emportez des couverts dans vos bagages

Ça peut paraître un détail mais vous balader avec quelques ustensiles de base vous permettra d’organiser des pique-niques presque n’importe où.

6. Les visites

Louez un guide touristique à la bibliothèque

Pas besoin d’acheter l’ouvrage neuf pour l’emporter en voyage avec vous. Et hop, quelques euros d’épargnés !

Rendez-vous à l’Office du tourisme

Le premier réflexe à avoir en arrivant quelque part : passer la porte de l’Office du tourisme. Vous y trouverez un plan, souvent gratuitement, et les activités à faire dans la ville.

Rencontrez un Greeter

Les Greeters désignent des guides bénévoles prêts à faire découvrir leur quartier aux visiteurs. Pour en trouver à votre destination, tapez les mots « greeter + nom de la ville » sur Google.

Visitez les musées gratuits

Dans de nombreuses villes, une journée par mois ou par semaine, l’entrée aux musées et monuments est gratuite. Arrangez votre planning pour bénéficier de ce bon plan !

N’oubliez pas votre carte d’étudiant

Des réductions sont souvent prévues pour les jeunes visiteurs dans les lieux culturels. Gardez toujours sur vous une preuve de votre statut étudiant et/ou de votre âge.

Formez un groupe

Proposez à d’autres touristes (rencontrés dans votre auberge de jeunesse par exemple) de se joindre à vous pour bénéficier du tarif de groupe préférentiel lors de vos visites.

Épluchez les blogs de voyage.

Ils pullulent de bonnes adresses, conseils et bons plans laissés par des globe-trotteurs. Prenez des notes !

Écrit par Studeo

Le magazine de l'étudiant

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale