in ,

Les conseils covoiturage pour les passagers et les conducteurs

Les conseils covoiturage pour les passagers

1. Proposer un point de rendez-vous public

Pas évident de donner rendez-vous au bas de son immeuble pour un premier covoiturage ! Lorsque vous proposez votre trajet en tant que passager, servez-vous des lieux publics pour indiquer un point de rendez-vous.

 

2. Plan B

Tout devrait bien se passer ! Néanmoins, prévoyez une solution de rechange en cas de désistement ou d’empêchement de votre conducteur. On n’est jamais trop prudent.

Conseils covoiturage pour les conducteurs

1. Préparer le partage de frais

Le mieux, c’est de pouvoir parer à toutes les éventualités : désistement, nombre de places que vous occupez en famille, etc. Savoir exactement qui va payer quoi, c’est rassurant. Et si on est pressé à la fin du trajet, on gagne du temps.

Préparez-vous une petite fiche avec le montant à payer par personne, pour plusieurs cas différents : 2, 3, 4 personnes à bord… Si certains passagers vous quittent avant ou vous rejoignent après un péage, dissociez le montant du trajet hors péage du coût du péage, et faites votre petite fiche.

Préparez vos calculs : c’est plus simple avant !

2. Covoiturage régulier : à quelle fréquence se dédommager ?

Mettez vous d’accord avec les passagers avant le jour J. S’il s’agit de petits montants, il est plus simple de payer à la fin de chaque semaine que centime par centime ! Vous pouvez mettre en place le partage des frais pour le premier trajet ou pour un covoitureur qui vous rejoint et vous réorganiser par la suite.

Fixez le planning de l’alternance de véhicules à l’avance, si vous optez pour cette solution.

3. L’alternance de véhicule :

Si vous alternez l’utilisation de vos véhicules, établissez un planning. Aidez-vous de l’équipage, cela permettra de planifier à l’avance et de ne rien oublier. Les covoitureurs qui seraient tentés de vous rejoindre auront également toutes les informations pour s’organiser.]

Vous êtes maître à bord : fixez des règles

Il serait dommage de retrouver une tâche de chocolat sur votre siège arrière parce que vous avez oublié de demander à vos passagers de ne pas manger en voiture ! Vos passagers sont tenus de respecter les règles que vous leur fixez. N’oubliez donc pas de leur dire ce que vous pouvez tolérer ou pas , indiquez systématiquement les règles de base lorsque vous proposez votre trajet : fumée de cigarette, animaux de compagnie… et toutes les choses qui vous paraissent importante, lorsque vous entrez en contact avec vos covoitureurs.

Heure de départ

La première règle à respecter, c’est d’être à l’heure. Le trajet ne s’en passera que mieux, et vous éviterez les mauvaises évaluations !

4. Point de rendez-vous unique

Si vous donnez rendez-vous à tous vos passagers au même endroit, fixez une heure de rendez-vous et une heure de départ. Prévoyez une marge d’une dizaine de minutes entre l’heure de rendez-vous et l’heure de départ, afin d’éviter stress et précipitation.

Avertissez au préalable vos passagers de l’heure à laquelle vous serez obligé de partir sans eux, en cas de retard.

5. Points de rendez-vous multiples

Si vous prenez vos passagers à des endroits différents, évitez de les laisser attendre plus de cinq minutes, pour un trajet domicile-travail. Dans tous les cas, laissez vos passagers vous prévenir en cas de retard et informez-en dès que possible le reste des covoitureurs.

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

pexels-cottonbro-femmequin'arrivepasàs'endormir-comments'endormirquandsoncolocronfle?

Comment s’endormir quand ton coloc ronfle ?

Salade de tomates à l'orientale