in , ,

Infirmier.ère, le bon choix

@Pexels - Gustavo Fring

Article rédigé par : ANNABELLE DUAUT pour STUDEO

Structurellement, il manquerait près de 20.000 infirmiers et infirmières à l’heure actuelle en Belgique, en particulier dans les services spécialisés. Mis à rude épreuve depuis le début de la crise sanitaire, le métier présente pourtant une série d’atouts. Tour d’horizon.

L’aspect pratique des études

La formation pour devenir infirmier ou infirmière est dispensée en quatre ans lors d’un bachelier professionnalisant en haute école. Les cours abordent les nombreuses facettes de la profession : sciences biomédicales mais aussi sciences humaines. Ces études sont très pratiques et favorise le contact rapide avec le monde de la santé grâce aux stages à effectuer dans différentes unités de soins en hôpital.

Une embauche rapide

Une fois formé.e, vu la pénurie actuelle de blouses blanches, vous ne devriez a priori pas patienter trop longtemps avant de pouvoir accéder au marché du travail. Une chance quand on sait que certain.e.s jeunes doivent parfois multiplier les candidatures et entretiens d’embauche pendant plus d’une année !

L’humain au centre du jeu

Si pour vous l’humain est une priorité, que vous avez le sens de l’écoute et que vous souhaitez aider les autres, alors vous ne vous êtes pas trompé.e de voie ! Le métier d’infirmier.ère nécessite en effet de beaucoup discuter avec ses patient.e.s mais aussi leurs familles. Il s’agit alors de trouver un juste équilibre entre professionnalisme et compassion. Outre une bonne résistance au stress et un certain niveau de rigueur, l’infirmier.ère travaille au sein d’une équipe avec qui il est essentiel de savoir travailler au quotidien mais aussi et surtout communiquer.

Un métier dynamique

Etre infirmier.ère implique de composer avec des horaires de jour comme de nuit, week-ends y compris. C’est donc un métier où l’énergie et la vivacité à la fois physique et mentale sont importantes pour continuer à fournir des soins de qualité aux patient.e.s jour après jour. Une chose est sûre, tu ne te tourneras pas les pouces une fois en poste !

Une multiplicité de lieux de travail possible

La formation pour devenir infirmier ou infirmière est dispensée en quatre ans lors d’un bachelier professionnalisant en haute école. Les cours abordent les nombreuses facettes de la profession : sciences biomédicales mais aussi sciences humaines. Ces études sont très pratiques et favorise le contact rapide avec le monde de la santé grâceaux stages à effectuer dans différentes unités de soins en hôpital.

Bye bye la routine

Si le diplôme en infirmerie vous donne accès au métier de base, il sera possible de vous spécialiser par la suite dans différents domaines médicaux selon vos centres d’intérêts et compétences. La puériculture, l’orthopédie, l’oncologie, la pédiatrie, la gériatrie, l’obstétrique, la psychiatrie… font partie des quelques spécialisations infirmières auxquelles vous pouvez avoir accès au fil de vos années d’exercice de la fonction.

Un accès à de nombreuses spécialisations

Si pour vous l’humain est une priorité, que vous avez le sens de l’écoute et que vous souhaitez aider les autres, alors vous ne vous êtes pas trompé.e de voie ! Le métier d’infirmier.ère nécessite en effet de beaucoup discuter avec ses patient.e.s mais aussi leurs familles. Il s’agit alors de trouver un juste équilibre entre professionnalisme et compassion. Outre une bonne résistance au stress et un certain niveau de rigueur, l’infirmier.ère travaille au sein d’une équipe avec qui il est essentiel de savoir travailler au quotidien mais aussi et surtout communiquer.

Progresser dans sa carrière

Il vous est également possible d’apprendre des techniques pointues en vue d’occuper une fonction particulière : épauler un anesthésiste en devenant infirmier.ère anesthésiste, seconder un chirurgien au bloc opératoire en lui fournissant les instruments nécessaires à la chirurgie générale / spécialisée (infirmier.ère instrumentiste) ou encore devenir infirmier.ère à domicile. Après avoir acquis les compétences nécessaires, vous pourrez en outre ambitionner d’atteindre un poste de coordination et d’organisation au sein du personnel : celui de responsable infirmier.

Envie de connaitre les jobs avec le plus de débouchés ?

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale