Menu
in ,

J’ai discuté avec mon coloc #9 : le prix des études

J'ai discuté avec mon coloc - le prix des études

« J’ai discuté avec mon coloc », c’est quoi ? C’est la rubrique dédiée aux opinions, billets d’humeur, coups de cœur et coups de gueule des étudiants. Pour chaque « J’ai discuté avec mon coloc », on aborde une thématique sous la vision d’un étudiant de Belgique francophone. Tu es étudiant·e et tu voudrais parler d’un sujet en particulier ? Contacte-nous.


Si il y a bien un sujet qui reviendra toujours à un moment ou un autre quand on discute des études, c’est bien le prix. Souvent considéré comme trop cher, on se demande très souvent pourquoi ce dernier varie autant entre les différentes écoles ou encore qu’englobe-t-il vraiment ? Avec mon coloc, on a décidé de se pencher un peu plus sur le sujet..

Et si tu souhaites découvrir encore plus d’articles de la série « J’ai discuté avec mon coloc », n’hésite pas à aller consulter celui-ci sur l’aromantisme.

1/ Le prix du minerval mais pas que …

La première chose à laquelle on pense c’est évidemment le minerval que tout étudiant doit payer en début d’année. Il y a aussi tous les frais directs comme les supports de cours, … mais ce qu’on oublie le plus souvent de compter dans la facture finale ce sont bien tous les coûts secondaires comme le logement, le transport et la nourriture. Ces coûts sont loin d’être à négliger surtout que de nombreux étudiants n’ont pas d’autre choix que de koter, habitant loin des grandes villes universitaires. Selon un article publié par la RTBF, en 2018, une année d’étude pour un étudiant francophone coûterait entre 8 000 et 12 000 euros par an ! En voyant ces chiffres, on se demande comment un étudiant ferait pour payer ces frais sans aucune aide de ses parents ou aide extérieure.

Retrouve toutes nos astuces budget pour t’aider dans ton quotidien d’étudiant.

2/ Qu’inclut réellement le minerval ?

La plupart du temps, on réfléchit plus à la somme que l’on doit payer et on ne s’attarde pas trop à ce qu’inclut le prix. Il faut déjà savoir que chaque établissement d’enseignement supérieur dispose d’une commission qui est chargée d’établir les coûts réels des biens et services fournis aux étudiants. Les frais réclamés peuvent inclure des frais de dossiers, des syllabi, des documents, des photocopies, des frais relatifs à l’accès et à l’utilisation des locaux/bâtiments et à l’utilisation des équipements mis à disposition mais aussi des frais des activités socio-culturelles et voyages pédagogiques même s’ils sont parfois en supplément du minerval. Sache aussi que, en fonction du type d’études que tu feras ( court ou long ) et si l’année est diplômante ou non, le prix fixé par la fédération Wallonie-Bruxelles variera.

3/ La différence entre le coût d’étude en Belgique et à l’étranger

Pour prendre réellement conscience des coûts des études en Belgique, il faut aller faire un petit tour à l’étranger pour se rendre compte que notre pays n’est pas si mal finalement !  La Belgique fait partie du top 5 des pays européens les moins chers pour étudier et ce, après l’Allemagne, les Pays-Bas et l’Espagne selon une étude de 2017. Pour prendre un point de comparaison, en Angleterre, les frais d’inscription peuvent monter jusqu’à 10 500 euros alors même si nous trouvons parfois les prix injustifiés ou trop chers chez nous, nous sommes quand même plutôt bien lotis quand on y pense !

Et toi, que penses-tu du prix des études en Belgique ?

Retrouve-nous sur Instagram, il y un débat chaque semaine !

Écrit par Estelle Flament

Laisser un commentaire

Quitter la version mobile