in ,

J’ai peur de passer mon permis : 4 conseils pour te rassurer

@Pexels - Ingo Joseph

Tu vas bientôt passer ton permis de conduire et rien que d’y penser tu perds tous tes moyens ? Voici quelques astuces qui vont t’aider à gérer ton stress et à te préparer au mieux !

Tu n’as pas encore le permis, tu dois connaitre ces 6 moments qui te rappellent que tu n’as pas le permis

1/ Avoir une bonne préparation 

Tout d’abord, il est essentiel de mettre toutes les chances de ton côté avec la meilleure préparation possible. Dis-toi que plus tu conduis, plus tu seras à l’aise au volant et il ne te suffira « plus qu’à » conduire comme d’habitude le jour de l’examen. Quelque temps avant l’examen, assure-toi de connaître la ville où tu vas passer l’examen. S’entraîner dans des conditions similaires à la situation stressante est une des meilleures façons de vaincre ton anxiété. Entraîne-toi comme le jour J, avec ton guide qui t’indique le chemin à la dernière minute. Cela te permettra d’avoir plus de réflexes et d’être plus attentif/attentive. Dans la plupart des centres, on te laissera choisir la place où tu dois faire ton créneau donc exerce-toi également à choisir une place dans laquelle tu te sentiras à ton aise. Une fois que tu es bien préparé.e, le plus gros du travail est fait ! 

Toujours pas motiver à passer le permis, t’es sûr.e ?

2/ Visualiser sa réussite 

C’est bien connu que le positif attire le positif. Alors n’hésite pas à te répéter plusieurs fois que tu en es capable et que tu vas réussir ce p*tain d’examen. Répéter ses pensées positives à voix haute peut également t’aider. Imagine-toi avec ton permis en poche. Rien ne sert de te mettre la pression si tu as tout mis en place pour être bien préparé.e à l’examen, il n’y a aucune raison que ça se passe mal. Alors le jour de l’examen, dis-toi simplement que tu amènes ton guide se promener comme vous l’avez déjà fait plein de fois auparavant. Tu as déjà conduit à de nombreuses reprises et si ton guide t’a donné son feu vert pour passer le permis c’est que tu en es largement capable. Il ne reste plus qu’à croire en toi !

3/ Faire des choses qui te détendent 

Comme l’examen pratique nécessite beaucoup de concentration, il est impératif que tu sois calme et détendu.e. La chose la plus importante en situation stressante, c’est de réussir à penser à autre chose pour se détendre. Le jour J pense à effectuer des exercices de respiration. Inspire un grand coup et souffle le plus fort que tu peux pour évacuer toutes les mauvaises ondes. Cette astuce peut sembler fort simpliste mais c’est une des meilleures si tu la réalises bien contentieusement. Essaie également de penser à des choses agréables comme ce que tu feras après l’examen, où tu iras une fois que tu auras réussi ou ce que tu vas manger après (team bouffi aha). De plus, la musique est aussi un bon moyen de se relaxer alors n’hésite pas à écouter ta musique préférée avant l’examen.

4/ Relativiser face à l’échec 

La plupart du temps, le stress est proportionnel à la peur de l’échec. Alors le meilleur moyen pour moins ressentir la pression c’est de te dire qu’au final tu ne joues pas ta vie et qu’il y a plus grave. Donne le meilleur de toi-même ! Dis-toi que de nombreuses personnes se sont déjà retrouvées dans la même situation que toi et que certaines ont échoué mais ce n’est pas pour autant qu’il faut baisser les bras. Relaxe-toi ! Plus tu prendras les choses à la cool et plus tu te sentiras à l’aise. Ça ne sert à rien de te mettre la pression. Conduis comme tu l’as toujours fait et ne pense pas à l’examinateur.

Tu peux également faire un petit tour sur notre compte insta pour répondre à nos sondages et te changer un peu les idées !

Écrit par Lisa Wlodarski

Qu'en as-tu pensé ?

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale