in , , ,

Mes colocs n’ont pas d’examen, comment faire ?

@Pexels - Monstera

Vivre en colocation étudiante comporte son lot d’avantages et d’inconvénients. Un auquel on ne pense pas tout de suite est le fait que tous les colocataires ne sont pas forcément en première année d’études supérieures et que, par conséquent, certains n’ont pas à réviser pour les examens pendant plusieurs semaines. Passer une session tranquille au kot avec des colocs qui n’ont pas d’examens, c’est possible ? Bien entendu ! 

Ça y est, le blocus est terminé. Vous vous apprêtez à enfin passer vos examens tout en étant dans votre kot mais tous vos colocataires ne sont pas forcément en session d’examens ? Pas de panique, il suffit de bien mettre les choses au clair. Vous pourrez ainsi étudier dans un bon environnement.

Tes examens sont pour dans quelque jours, check notre dossier pour cartonner aux examens !  

1/ Parler avec les concerné.e.s

Dans un premier temps, si vous êtes plusieurs étudiants en examen au sein du même kot (et si vous êtes seul aussi), il est primordial d’en informer les principaux concernés : vos colocs qui ne sont pas en examens. Dites-leur que vous allez avoir besoin d’une atmosphère studieuse pour réviser et que le calme et le respect d’autrui sont de mise. Dites-le explicitement et sans quiproquo : pas de soirées bruyantes jusque tard dans la nuit et la musique à fond dans sa chambre dès qu’on se lève le matin. Les soirées d’anniversaires et les karaokés sont reportés à fin janvier 2022.

En mettant directement les choses au clair, vous ferez comprendre à vos colocataires à quel point la réussite de vos études est sacrée pour vous. Ils ne peuvent que vous le rendre bien.

Un petit coup de mou durant cette session ? Voici 5 aliments pour faire le plein d’énergie durant tes examens.  

Même cas de figure si vos colocs font trop de tintamarre inutile en pleine journée (on est d’accord que la session n’est pas le moment propice pour clouer un cadre au mur ou sauter sur son lit et chanter à tue-tête). Ce n’est pas grave, vos colocs sont humains après tout. Ne leur tenez-en pas rigueur mais confrontez-les directement et demandez-leur de ne plus recommencer ou de le faire en silence pour ne pas vous déconcentrer durant votre étude. 

De quoi évacuer directement votre frustration et ainsi rester dans un état serein et paisible pour étudier. Vous avez déjà assez de stress à gérer, ne vous accablez pas encore plus.

2/ Trouver un compromis

En revanche, si vous avez des colocataires qui se montrent un peu plus intransigeants, vous pouvez toujours trouver un compromis : allez étudier quelques fois en bibliothèque ou chez un compagnon d’étude, le temps que vos colocs puissent profiter du comu et faire leurs activités plus bruyantes. En échange, lorsque vous êtes au kot, vous pouvez leur demander de fournir un effort pour ne pas trop vous déranger durant votre étude.

De plus, si vous vous entendez bien avec vos colocs qui n’ont pas d’examens à passer, demandez-leur de vous faire réviser la veille du jour J ! Cette ambiance studieuse aura un effet boostant sur vos capacités, vous serez davantage productif. Vous créez un lien d’entraide qui vous permettra d’être encore plus efficace dans vos révisions.

Enfin, si vous ne trouvez pas de terrain d’entente avec vos colocs, vous pouvez toujours aller étudier dans des locaux prévus à cet effet ou tout simplement rentrer chez vos parents. Ce serait dommage que le manque d’accord au sein du kot vienne entacher votre étude et perturber votre réussite.

Tu es cet étudiant qui n’a pas d’examen justement, vas faire un tour sur TikTok !

Écrit par Julie Delcourt

Journaliste freelance - "Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie", Sénèque

Qu'en as-tu pensé ?

​5 décos que tu peux réaliser avec de la récup pour ton kot

Salade de tomates à l'orientale