in ,

Pourquoi ne plus accepter certains comportements ?

@Pexels - Liza Summer

J’ai entendu une parole récemment, un propos qui a eu l’art de me faire sortir de mes gonds : « De toute façon, on ne peut plus rien dire ou faire avec vous ». Le “vous” désigne ici les femmes féministes.

Effectivement, aujourd’hui, la société patriarcale qu’on ne connaît que trop bien (à mon avis) est en train de se faire lyncher de tous les côtés. Les combats tels que le féminisme mais aussi ceux contre l’homophobie, la grossophobie, le racisme et bien d’autres encore sont en train d’effriter les bases de cette société patriarcale aux idées bien trop étroites. En tant qu’étudiant.e et jeune adulte, nous sommes ceux qui allons fonder les bases d’une nouvelle société. 

Si jamais vous n’êtes pas convaincu.es que le féminisme est encore nécessaire, voici un article qui regroupe les raisons d’être féministe !

Pourquoi on n’accepte plus certains propos ou comportements ?

Aujourd’hui, le bouleversement des codes sociaux va venir rabattre les cartes. Et certain.es prennent peur de tous ces changements. Ils ne sont peut-être pas prêts à ce qu’on les sorte de leur petit cocon bien confortable ou qu’on leur secoue le cocotier. À tous ces gens, j’ai envie de leur dire qu’il est temps de prendre le move. Ce n’est pas une question « qu’on ne peut plus rien dire ou rien faire », c’est une question de respect et d’intégrité. C’est une question de nouvelles fondations et bases pour une nouvelle société. 

Quand Fabian Lecoeuvre traite publiquement Hoshi la chanteuse d’effrayante et lui conseille de donner ses chansons à des femmes plus sublimes, ce n’est pas de la liberté d’expression, c’est du sexisme (et de la débilité profonde, mais ça, ce n’est que mon avis). Comme si correspondre aux standards beauté d’un homme de plus de 50 piges était un fucking critère pour pouvoir être une star du chant. Clairement, lui n’a pas suivi le move.

Dans le même genre, on peut citer aussi Pierre Ménès qui a considéré qu’embrasser Isabelle Moreau sur un plateau télévisé sans son consentement n’était qu’une petite blague. Elle est bien bonne Pierrot ! Mais non, ceci s’appelle une agression sexuelle !  

 D’ailleurs je vous conseille mon article qui explique ce qu’est le consentement

Mes conseils pour être dans le bon

Cependant, je suis bien consciente que tous ces changements ne sont pas anodins et qu’il faudra du temps pour les assimiler. Depuis toujours nous évoluons dans cette société qui privilégie les hommes cis hétérosexuels blancs. Nous devons tous, en quelque sorte, réapprendre les nouveaux codes, ceux d’une société plus égalitaire, plus respectueuse.  Nous devons d’une certaine manière nous rééduquer.

Ces nouveaux codes pourront paraître clairs pour certains et très compliqués à comprendre pour d’autres. Certains comprendront assez vite alors qu’une femme a le droit de gagner de l’argent (même plus que son mari) et a le droit de gérer seule son compte bancaire. D’autres ne comprendront pas pourquoi une femme n’a pas besoin de l’approbation de son copain pour s’habiller comme elle le veut.

Il est vrai que, parfois, on ne sait plus si nos comportements ou paroles sont autorisés ou considérés comme déplacés. Par exemple, est ce que la galanterie est une forme de sexisme ou reste de la politesse (mettre lien vers article sur le sujet) ?

Alors, à tous ceux et celles qui ont peur de dire une mauvaise parole ou d’adopter un mauvais comportement, je vous conseille de vous poser simplement cette question : « est-ce que j’aimerais bien qu’on me le fasse ? » Et vous pouvez également vous demander : « est-ce que, dans le sens inverse, ça serait correctement perçu ? ».

Par exemple : est-ce que j’aimerais bien qu’on me fasse du forcing pour avoir des relations sexuelles ? Est-ce que j’aimerais bien qu’on m’impose de payer à ma place ? Est-ce que j’aimerais bien qu’on me coupe la parole sans cesse ? Est-ce que j’aimerais bien qu’on rapporte mon corps uniquement à un objet sexuel ? Est-ce que j’aimerais bien me faire mettre la main aux fesses par un.e inconnu.e ? Vous avez compris le principe quoi !

Ceci n’est pas une critique envers les hommes 

Je suis féministe et pro en général pour tous les mouvements que j’ai cités ci-dessus. Et pourtant, ça serait vous mentir de vous dire que je n’ai jamais jugé une femme parce que, selon moi, elle ne portait pas un vêtement adapté à sa morphologie. Ça serait vous mentir de vous dire que je n’ai jamais traité un mec de fils de *bip*, alors que cette insulte est incroyablement sexiste et injuste.

Cependant, j’essaie de constamment me remettre en question sur mes actions, mes jugements et mes pensées. J’essaie de me rendre compte que « oui, j’ai été habituée à faire ci et à penser ça » mais que « non, je ne compte pas en rester là et que je veux évoluer vers cette nouvelle société ».

Effectivement, nous ne pouvons plus faire ou dire tout ce que nous voulons. Effectivement, les temps changent. Mais si tant de mouvements prennent place dans cette société, ne pensez-vous pas que c’est parce qu’il est temps de la faire évoluer ? Ne pensez-vous pas que c’est parce qu’il existe encore trop d’injustices ?

Retrouve Kotplanet sur Facebook, Instagram et TikTok !

Qu'en as-tu pensé ?

0 Points
Like Dislike

Écrit par Guiot Orlanne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pixabay veerasantinithi - accessoires de vacances - je n'aime pas partir en vacances et alors

Je n’aime pas partir en vacances, et alors ?

pexels-cottonbro-garcon avec trotinette et masque - comment trouver un job d'été

Comment trouver un job d’été