in , , ,

J'adoreJ'adore

Quels changements administratifs à faire quand on a 25 ans ?

@Pexels - Polina Tankilevitch

Enfin ton diplôme en poche ? Félicitations ! Finis les bancs de l’école, un nouvel horizon s’ouvre à toi, tu vas enfin rentrer dans la vie active. Cette grande étape, implique plusieurs démarches administratives auxquelles tu dois prêter attention.

Tu as un job étudiant, check les raisons de garder tes fiches de paie.

1/ T’inscrire en tant que demandeur d’emploi !

La première chose à faire une fois ton diplôme obtenu, c’est d’aller t’inscrire en tant que demandeur d’emploi. Pour cela, il existe plusieurs organismes : Actiris (Bruxelles), Forem (Wallonie), VDAB (Flandre), ou l’ADG (Communauté germanophone). Dès ton inscription en tant que demandeur d’emploi, tu commences alors la période de ton stage d’insertion. Ce dernier s’effectue sur une période d’un an (310 jours) et est obligatoire pour que tu puisses prétendre aux allocations de chômage !

À la fin de ce stage d’insertion, si tu as trouvé un emploi, tu auras droit aux allocations de chômage. Au contraire, si tu n’as pas trouvé un travail au terme de ces 310 jours, tu n’auras pas forcément droit à des allocations d’insertion. Tu devras donc introduire une demande auprès de la CAPAC ou d’un syndicat (FGTB, CSC, CGSLB) et te réinscrire au service régional d’emploi.

Tu veux connaitre les 10 choses à faire avant 25 ans.

2/ Les allocations familiales !

Les allocations familiales sont attribuées sans aucune condition à tes parents jusqu’au 31 août de l’année de tes 18 ans. Cependant, ces allocations peuvent perdurer jusqu’à tes 25 ans seulement si tu travailles durant ton stage d’insertion et que ta rémunération mensuelle ne dépasse pas 551,89 € par mois ou si tu es encore aux études.

L’attribution des allocations familiales s’arrête au-delà de 25 ans, quelle que soit ta situation (étudiant, demandeur d’emploi).

3/ Affilie-toi à la mutuelle !

Si tu as plus de 25 ans ou que tu as moins de 25 ans, mais que tu travailles ou que tu commences à percevoir des allocations de chômage, tu dois t’affilier toi-même à une mutuelle.

L’inscription à la mutuelle te donne droit aux avantages de l’assurance obligatoire et l’assurance complémentaire. C’est via cette assurance qu’une partie de tes frais médicaux (honoraire du médecin, achats de médicaments prescrits, etc.) te seront remboursés et que des revenus de remplacement te seront versés en cas de maladie par exemple. 

4/ L’assurance hospitalisation ! 

Si tu es à charge de tes parents, tu es couvert par leur assurance hospitalisation. Mais lorsque tu prends ton indépendance financière, il faut que tu prolonges cette assurance à titre individuel auprès du même assureur. 

Cette procédure n’est pas difficile, mais n’oublie pas de souscrire à cette assurance dans les temps pour pouvoir profiter de cette prolongation et ne pas perdre ce droit. L’assurance hospitalisation n’est cependant pas une obligation légale. Certains employeurs offrent à leurs collaborateurs une assurance hospitalisation comme avantage salarial. 

N’oublie pas de nous rejoindre sur TikTok et Instagram !

Qu'en as-tu pensé ?

10 Points
Upvote Downvote

​5 décos que tu peux réaliser avec de la récup pour ton kot

Salade de tomates à l'orientale