in , ,

Top 4 des raisons d’arrêter d’étudier

@Pexels - Mikhail Nilov

Que tu sois un.e grand.e studieuse ou pas, il y a des veilles d’examen où tu n’arrives pas à fermer ton syllabus. Tu te dis que relire encore une dernière fois ne te ferait pas de mal. Tu te retrouves à relire 15 fois la même fiche récapitulative alors que tu la connais déjà par cœur. Si tu es un.e étudiant.e dans ce cas, on peut te donner des conseils pour repérer quand tu es prêt.e (ou pas) pour ton examen et que tu peux enfin arrêter d’étudier.

1/ Tu bosses ce cours depuis des jours

Souvent le cours qui nous fait stresser et pour lequel on est incapable de s’arrêter d’étudier par peur d’échouer, c’est le cours que tu as le plus étudier durant ton blocus (ou alors c’est l’inverse, c’est le déni complet mais là on a bien peur de ne pas pouvoir t’aider…) Fais-toi confiance ! Tu es allé au cours ? Tu as lu le syllabus ? Refais les exercices ? Préparé des fiches récap ? Stop, le perfectionnisme a ses bons côtés comme ses mauvais, il faut savoir s’arrêter et prendre une bonne pause bien méritée avant le jour J. La veille d’un examen, prends le temps de faire un peu de sport ou de manger un truc qui te fait plaisir. Pas encore convaincu.e ? Check les 4 preuves que tu vas réussir tes examens.

2/ Tu en rêves la nuit

Tu connais par cœur les définitions et le glossaire et tu finis par en rêver la nuit. Ne cherche plus, tu es prêt.e ! Pas besoin de relire encore et encore, tu pourrais même te mélanger les pinceaux. Encore une fois, il faut savoir s’arrêter. Relis tes fiches récapitulatives juste avant l’examen si cela peut te déstresser mais laisse ton cerveau tranquille.

3/ Tu dors debout

Que tu sois prêt.e ou pas pour l’examen, là tu perds ton temps. Tu penses que ces dernières heures feront la différence mais tu n’assimiles plus rien. Va dormir ! Ici, c’est l’inverse qu’au point 2, il faut vraiment que tu te reposes et fais confiance à ton cerveau bien fait. Même durant ton sommeil, les connaissances s’ancrent donc pas de panique tu as droit à une petite sieste voire une nuit complète avant ton examen

4/ Tu t’y es mis la veille

Sauf si le cours est petit et que la synthèse est accessible, on te conseille quand même de ne pas y passer la nuit… Cela risquerait de mettre les autres examens de ta session en péril. On sait que parfois sur un malentendu ça peut passer mais… stp… sois réaliste. Il faut aussi parfois savoir renoncer ! On te propose de tout de même te rendre à l’examen pour voir les questions mais sache qu’un examen à l’université ou en haute école demande souvent un investissement plus important que 6h d’étude. Attention, si tu es vraiment décidé.e à tenter le tout pour le tout, on peut essayer de t’aider à étudier la veille d’un examen.

Mais bon allé, maintenant, que tu sois prêt.e ou pas, accorde toi une petite pause (ça fait toujours du bien) et rejoins nus sur TikTok !

Écrit par Lydia V.

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale