in ,

Toutes les aides sur une plateforme

@Pexels - Ketut Subiyanto

Rédigé par Flora Eveno pour Studéo

La Fédération Wallonie-Bruxelles a mis en place une plateforme web sur laquelle les étudiant.e.s peuvent retrouver toutes les aides et allocations auxquelles ils et elles ont droit. Message : être aidé pour financer ses études quand on en a besoin, c’est possible.

La vie étudiante est souvent peinte comme une parenthèse d’insouciance où la fête, les rencontres et les découvertes sont au centre des préoccupations. Une période charnière d’un point de vue social, un passage entre l’adolescence et le monde adulte. Mais pour beaucoup d’étudiant·e·s, ce moment est aussi synonyme de difficultés financières et de précarité.

Selon l’enquête SONECOM-BDO sur les conditions de vie des étudiant·e·s de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles qui date de 2019, 36 % des jeunes font face à de la précarité « objective », c’est à dire qu’ils ou elles connaissent régulièrement des problèmes financiers et bénéficient d’aides sociales. Des aides qui servent à couvrir les postes de dépenses les plus importants et les plus élémentaires que sont le logement, la nourriture et les équipements (ordinateurs, téléphones, habits). Dans cette même enquête, on apprend que 40% des jeunes qui suivent des études se situent dans la précarité « subjective » correspondant aux personnes qui ne font pas appel aux aides mais se privent régulièrement d’un repas ou d’un soin de santé pour pouvoir payer leurs études.

La précarité est liée à des facteurs socio-économiques, auxquels s’ajoutent un manque de connaissance en terme de droits. C’est un cercle vicieux, beaucoup de jeunes ne savent pas qu’il existe des aides qui leur sont destinées directement et indirectement.

« Des études démontrent que moins de 60 % des étudiants de l’enseignement supérieur connaissent l’existence des allocations d’études pouvant être accordées par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Cette méconnaissance a pu être constatée durant la crise sanitaire, et s’applique aussi malheureusement aux aides mises en place par les autres niveaux de pouvoir » explique le cabinet de Valérie Glatigny, ministre en charge de l’Enseignement supérieur et de l’Aide à la Jeunesse au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Pas assez accessibles

Depuis 2021, la ministre a pris des engagements et travaille avec le Conseil supérieur des allocations d’études pour augmenter le nombre de bénéficiaires des aides publiques. Il existe bien des aides mais elles ne sont apparemment pas assez accessibles. « De nombreux dispositifs, à tous les niveaux de pouvoir, existent pour soutenir les jeunes et leurs parents qui rencontrent des difficultés financières, mais ils ne sont pas toujours connus ni lisibles pour les étudiants et leurs parents. Il est important de rassembler un maximum d’information afin de faciliter la recherche et, ensuite, la demande d’aides en matière d’allocations d’études, de logement ou encore de transport » explique la Ministre.

Pour faciliter l’accès à l’information et pour que les étudiant·e·s et leurs parents puissent s’y retrouver plus facilement, une plateforme web a été mise en place. Il s’agit d’un « site de référence reprenant la présentation des dispositifs principaux offerts par les différents niveaux de pouvoir. Ce site est dès à présent en ligne et consultable via l’adresse https://aides-etudes.cfwb.be. Il permettra d’orienter l’usager vers l’instance la plus adéquate pour répondre à sa problématique spécifique » expose le cabinet.

« Investir dans les formations de nos jeunes, c’est investir dans l’avenir. La matière grise de nos étudiants est l’une des rares « matières premières » dont nous disposons. Nous voulons permettre à chaque jeune d’exploiter son potentiel et le soutenir, quels que soient ses moyens, dans son parcours académique. C’est d’autant plus important quand on connait l’importance d’un diplôme pour décrocher un emploi » conclut Valérie Glatigny.

Le site web est un répertoire

  • des aides financières : aides à la mobilité internationale, allocations d’études, allocations familiales, culture, logement, revenu d’intégration sociale, santé, sport, transport en commun
  • des aides matérielles : accès internet et matériel numérique, aides alimentaires, protections hygiéniques
  • des soutiens et accompagnements : aides à l’emploi et job étudiant, aides à la réussite, aides psychologiques, dépendances, garde d’enfant.

Pour bénéficier d’une aide : aides-etudes.cfwb.be

Pour les étudiants internationaux : www.studyinbelgium.be/fr/bourses

Un kit de survie étudiant

Phénix, une start-up anti-gaspi labellisée B-Corp et ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale), a lancé un « Kit de survie étudiant » pour soutenir le pouvoir d’achat étudiant juste avant l’été. Le projet a été mis en place pour celles et ceux « qui ont besoin d’un coup de pouce et qui veulent profiter de bons plans [en terme de] food, hygiène, transport, assurance, mode, seconde main, produits du quotidien durables. »

Des partenaires comme Dott, Les Petits Riens, La Renarde, Bambaw se sont engagés à soutenir les étudiant·e·s pendant un mois avec des bons plans dans les secteurs de la vie quotidienne.

Pour se tenir au courant des prochains bons plans : www.wearephenix.com/be-kit-de-survie-etudiants

Retrouve Kotplanet sur Instagram et TikTok

Écrit par Studeo

Le magazine de l'étudiant

Qu'en as-tu pensé ?

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale