in , ,

Un retour aux cours en distanciel, une envie des étudiants ?

@Pexels - Anna Shvets

Les cours se déroulent à nouveau en présentiel depuis plusieurs mois et les étudiants ont repris le chemin des auditoires comme avant. Comment se passe ce retour à la vie étudiante avec ses cours magistraux, ses TPs, ses travaux et présentations de groupe ? Est-ce que certains regrettent la méthode en distanciel ou au contraire ne veulent plus jamais revenir en arrière ? Kotplanet, le média digital dédié aux étudiants, fait le point sur le présentiel, le distanciel et l’hybride.

On avait déjà parlé des raisons d’aimer les cours à distance.

Faire sa place

Pour beaucoup d’étudiants, rien ne vaut le présentiel. C’est le cas de Flavie, 19 ans, étudiante en deuxième année : « Je préfère bien mieux le présentiel au système hybride ou à distance. Les contacts sociaux entre élèves sont très importants dans un cursus et sont rendus plus faciles si on rencontre les gens en vrai ». Les contacts ne s’arrêtent pas aux élèves, les relations avec le corps professoral est lui aussi primordial pour Flavie. Surtout lorsque l’étudiant a une question : « Je pense qu’on a plus facile à aller vers un professeur en cours ou poser directement notre question que de passer par une plateforme ». Pour Charlotte, l’hybride est le bon juste milieu : « Le présentiel permet de créer beaucoup plus de liens avec ta classe et les autres étudiants. Quand tu dois effectuer des travaux de groupe, c’est quand même le mieux. Cependant, l’hybride te permet aussi de réécouter un cours si tu as besoin, d’y assister même si tu n’as pas l’occasion de t’y rendre en vrai ». Et si l’hybride restait donc la meilleure modalité en cas d’empêchement ?

Envie de te faire des bons petits repas quand tu es en visio ?

L’hybride, de vrais avantages ? 

Alors que pour certains, le présentiel est la seule et unique manière d’apprendre correctement. Pour d’autres, l’hybride présente ses avantages. Une façon de suivre les cours autrement tout en restant à jour dans la matière. C’est également une possibilité de suivre le cours sur place ou à la maison en fonction de ses disponibilités. Pour Chiara, 22 ans, étudiante en master, l’hybride est la bonne alternative : « J’aime beaucoup le fait que si on n’a pas l’occasion de se rendre en cours en présentiel (ex : maladie, vacances, grève des transports, panne de voiture ou autre), on peut tout de même suivre la matière sur Teams et donc ne pas être pénalisé. Et à la fois, ceux qui ont envie d’assister au cours en présentiel, peuvent s’y rendre sans problème ». Charlotte estime que les points positifs de l’hybride ne durent qu’un temps. « Personnellement, quand on avait cours en distanciel, j’avais quand même des périodes où j’avais plus de mal à me concentrer et où j’étais moins attentive. Le fait d’être seule dans ma chambre sans professeur pour surveiller me faisait divaguer ». N’être qu’en distanciel est compliqué pour de nombreux élèves, l’hybride offre un mix des deux et permet de s’organiser selon beaucoup d’étudiants ayant connus les deux options

Et les examens ? 

Pour Noémie, étudiante en droit, il est difficile de se positionner et surtout durant la période d’examens. « Je trouve que les examens en présentiel sont beaucoup plus stressants mais qu’avec les examens en distanciel, il y a toujours cette peur que la connexion nous lâche ». Les aléas des trajets peuvent aussi être une raison de préférer le distanciel selon Noémie : « Personnellement je prends le train pour aller à Mons, je le prends toujours 1h à l’avance pour être certaine d’arriver à l’heure car sinon j’ai peur de ne pas pouvoir passer mon examen… »

En bref, qu’en pense la communauté @Kotplanet ?

Nous avons interrogé plus de 500 étudiants sur leurs présences en cours et leurs préférences concernant l’hybride, le présentiel et le distanciel. 37% des étudiants déclarent aller à tous les cours, 53% ne se déplacent qu’au cours qui semblent nécessaires. 89% des étudiants interrogés ont connu les cours à distance. Parmi eux, 16% ont adoré cette modalité de cours. 54% s’y sont habitués et 31% ont cependant détesté.

Retrouve-nous sur Instagram si tu as envie de répondre à nos sondages !

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale