in ,

Louer un kot : attention à la discrimination étudiante

 

Chercher à louer un kot est courant chez les étudiants. La discrimination dont certains peuvent être victimes l’est aussi, mais est encore tabou. Racisme, homophobie, sexisme et bien d’autres, existent plus qu’on ne le pense. Il est important de ne pas se laisser faire face à un propriétaire irrespectueux.

Où s’adresser en cas de discrimination?

Si tu es confronté à une situation pareille, en tant que victime ou témoin, l’organisme à contacter est le Centre interfédéral pour l’égalité des chances. Tu peux compléter un formulaire de plainte ou téléphoner.

Le Centre interfédéral pour l’égalité des chances peut traiter beaucoup de sortes de discrimination, telles que le handicap, le racisme, les convictions religieuses ou philosophiques, l’âge, l’orientation sexuelle, les caractéristiques physiques (brûlures, etc.), etc. Le site du Centre est très complet à ce sujet, n’hésite pas à y jeter un oeil.

Avocat

Tu peux également t’adresser directement à un avocat, de façon gratuite ou partiellement gratuite, c’est l’aide juridique de 2e ligne. Tu peux trouver les conditions d’accès à cette aide ici. L’aide juridique de 1re ligne est intéressante si tu as besoin de recevoir une information juridique. Elle est organisée dans des permanences aux palais de justice, via le CPAS ou des ASBL.

Preuves

Tu n’es pas obligé d’apporter des preuves, mais en matière juridique, c’est beaucoup mieux pour donner de la crédibilité à ton discours. Dès qu’une preuve est introduite, l’auteur présumé de la discrimination doit apporter la preuve qu’il n’a pas discriminé.

Sanctions

L’auteur de la discrimination, s’il est reconnu coupable, devra payer une indemnité et/ou écopera d’une sanction pénale.

Témoignage

Voici un témoignage de Sophie, étudiante :

Lorsque mon copain et moi avons voulu emménager ensemble dans un studio, on ne pensait pas que ce serait aussi difficile. Effectivement, dès qu’on a commencé à appeler des potentiels propriétaires, et qu’ils entendaient sa voix, ils disaient que le studio n’était plus disponible. Pour nous “amuser”, j’appelais juste après lui, et là le studio était de nouveau à louer. On s’est vite rendu compte que mon copain faisait l’objet de discrimination à cause de son sexe. Un jour, une dame m’a dit qu’elle n’acceptait pas les couples, et que le studio n’était réservé qu’à des filles. J’ai voulu en savoir plus et elle m’a dit que, selon elle, les filles étaient plus sages, plus propres et plus studieuses. J’ai trouvé ça révoltant. On a finalement réussi à trouver un studio qui nous convenait, et le propriétaire s’en fichait royalement qu’on soit un couple. Juste pour dire qu’il ne faut pas se laisser faire, si un garçon est refusé, alors imaginez une personne handicapée ou un étranger?!

N’oublie pas de jeter un oeil à notre page Insta !

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale