5 Conseils pour bien gérer tes débuts dans la vie active

Man Having Be Happy Sticky Note on Forehead During Office Break Time

La plupart d’entre nous avons déjà eu plusieurs petits jobs pour pouvoir payer nos études ou simplement pour avoir un peu d’argent de poche. Et même si tu sais ce que c’est que de devoir travailler, il y a une vraie différence entre un petit job d’été et un travail durable. Alors comment faire en sorte que la transition se fasse en douceur ?

Voici 5 conseils pour bien commencer dans la vie active.

  1. Sois à l’heure

Bien que ça puisse te paraître évident, beaucoup de jeunes ayant déjà eu des petits jobs d’été ont pris de mauvaises habitudes en se disant qu’ils n’allaient pas passer leur vie à faire ce genre de travail. Lorsqu’on rentre dans la vie active, il est important de faire bonne impression et de montrer qu’on en veut, c’est ce qui va en partie compenser ton manque d’expérience. Être à l’heure et montrer que tu es consciencieux et prêt à faire de ton mieux te rapporteras des points, ou en tout cas t’éviteras d’être viré au bout d’une semaine et de devoir gérer cet échec dans tes futures recherches d’emploi.

  1. Être poli et se donner à fond

Il vaut mieux travailler dans une bonne atmosphère que d’être détesté par la moitié de tes collègues. Sois poli et sympa (sans être hypocrite) et travaille dur. De cette façon, si un jour tu fais une erreur ou que tu as besoin d’aide, on sera plus indulgent envers toi sachant que tu fais de ton mieux. Encore une fois, fais tout ce que tu peux pour gratter des bons points !

  1. N’hésite pas à demander de l’aide

Si tu commences tout juste à travailler dans un nouveau domaine, et même si tu as un diplôme et/ou une formation, il est fort probable que tu aies quand même des questions ou que tu aies besoin d’aide sur certains points. Bien entendu, essayer de régler tes problèmes tout seul sera vu comme une bonne prise d’initiative, mais si tu te retrouves coincé, n’hésite pas à demander de l’aide pour éviter de faire des bêtises. Ce ne sera pas vu comme une faiblesse, mais comme une volonté de s’améliorer. Aucune honte à ça, on est tous passé par là !

  1. Apprends à connaître tes collègues

Bien qu’il soit difficile de s’entendre parfaitement avec tout le monde, fais au moins l’effort d’apprendre à connaître un peu chacun de tes collègues pour préserver de bonnes relations de travail. C’est aussi l’occasion de te créer un petit réseau pour tes futurs projets, et d’apprendre de ceux qui sont déjà expérimentés dans certains domaines.

  1. Essaie de savoir où sont les limites

On dit souvent qu’il ne faut pas mélanger vie professionnelle et personnelle, et c’est pour de vraies bonnes raisons. Si tu ne sais pas où sont les limites, tu pourrais faire des bêtises qui te pénaliseront professionnellement et t’empêcheront de t’épanouir dans ton travail.

Si un collègue te prend la tête, sois patient et ne t’énerves pas, inutile de te brouiller avec quelqu’un qui a plus d’expérience et d’influence dans ta boite, ça pourrait se retourner contre toi.

Garde tes réseaux sociaux privés et supprime toutes les choses douteuses sur lesquelles tes collègues (ou ton patron) pourraient tomber. Même si tu penses que c’est inutile et qu’il s’agit de ta vie privée, à partir du moment où tu laisses traîner ce genre de choses sur internet ou que tu donnes à tes collègues l’opportunité de s’immiscer dans ta vie, plus rien n’est privé, et tout ça pourrait potentiellement être utilisé contre toi.

Instaure une distance entre toi et tes collègues. Même si vous vous entendez bien, vous n’avez pas besoin d’aller boire au bar tous les soirs, surtout si c’est pour que l’un de tes collègues raconte comment tu as dansé debout sur le bar parce-que t’étais complètement bourré à tout le bureau.

Si vous avez d’autres conseils, n’hésitez pas à nous les donner dans les commentaires et nous les rajouterons à l’article !

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.