Comment créer une startup sans risque ? Part.2

Dans cette seconde partie, nous te présentons les différents risques et comment le Lean Canvas peut t’aider à les minimiser.

Les différents risques

Dans la création d’un projet ou d’une startup en particulier, il y a 3 sortes de risques :

Risque produit : bien construire le produit

Risque client : accéder aux clients

Risque de marché : construire un projet viable

Chaque case du Lean Canvas est liée à un risque. P pour risque Produit, M pour risque Marché, et C pour risque Client.

Le but du processus du Lean Startup est de réduire ces 3 risques étape par étape. Il faut bien comprendre que ce processus est très itératif, n’aie pas peur de revenir en arrière, c’est normal.

Priorise tes Lean Canvas

Une fois tes 4 ou 5 Lean Canvas remplis, tu dois prioriser le Lean Canvas par lequel tu vas commencer. Ton objectif est de trouver le modèle qui a un marché assez grand, que tu peux atteindre avec des clients qui ont besoin de ton produit et autour duquel tu peux construire un business viable. Nous présentons ici l’ordre qu’Ash Maurya conseille de suivre. Mais n’oublies pas que chaque projet est différent, l’entrepreneuriat est une science humaine et non exacte.

  1. Souffrance des clients

Priorise le segment de client qui a le plus besoin de ton produit. Le but est d’avoir au moins 1 des 3 problèmes comme un « must-have » et pas un « nice-to-have »

  • Facilité d’accès

Construire un accès vers les clients est extrêmement important. Choisis un segment de client dont l’accès est plus facile. Beaucoup de produits qui ne se différencient pas de la concurrence ont décollé grâce à un « hack de distribution », c’est à dire une distribution ingénieuse et efficace. Exemple : Wiko s’est mis à vendre ses smartphones dans les inter-marchés. C’est un des aspects le plus difficile dans la création d’une startup mais il peut être source d’avantage concurrentiel.

  • Prix/marge

Choisir un segment de client dont la marge est la plus élevée. Dans le cas de Teamup, cela aurait été de choisir les quarantenaires plutôt que les étudiants car leur pouvoir d’achat est plus élevé.

  • Taille de marché

Choisir un segment de marché suffisamment large pour atteindre les objectifs de ton business. Si Teamup ne s’était concentré que sur des étudiants en master, il est probable que la cible n’aurait pas été assez large pour que l’application devienne rentable.

  • Faisabilité technique

Assure-toi que la solution que tu planifies de construire est non seulement faisable, mais possède les caractéristiques minimales à présenter aux clients. Si la demande est là, tu auras des financements et la faisabilité technique te posera moins de problème.

Parles-en autour de toi

Une fois que tu as établi toutes tes hypothèses et classé tes canvas, cherche des conseils extérieurs. Il faut que tu en parles autour de toi, que tu rencontres des experts du domaine pour qu’ils te challengent sur ton idée. Tu peux aussi en parler à des amis pour qu’ils te donnent un feedback rapide. En Lean Startup, parler de son projet est LE truc à faire constamment si tu veux évoluer. La légende disant que quelqu’un va te voler ton idée est totalement fausse. Une idée ne vaut rien, ce qui compte c’est sa réalisation !

L’équipe Advisory UStart LLN

N’hésite pas à prendre un rendez-vous avec notre équipe si tu as des questions entrepreneuriales !


[1] UStater est un membre de UStart qui est une association d’étudiants qui ont pour mission de sensibiliser l’entrepreneuriat auprès des étudiants.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.