10 raisons de ne pas aller étudier à la bibliothèque

Alors que certains ne jurent que par la BU, d’autres préfèrent fuir cet endroit à tout prix. Si vous voulez étudier là-bas, il y a quelques raisons qui pourraient vous pousser à prendre vos jambes à votre cou et à trouver un lieu beaucoup plus adapté.

1/ Un silence particulièrement angoissant

La bibliothèque est certainement l’un des endroits les plus silencieux du campus. Cependant, qui dit silence, dit également une sensibilité accrue à tous les types de bruit qui pourraient se présenter. Vous pourrez donc être rapidement agacé par le bruit du chewing-gum de la fille à côté de vous ou par la toux persistante d’un étudiant au fond de la salle. De toute façon, même lorsqu’il n’y a aucun bruit, cela peut être vraiment très angoissant.

2/ Prier pour arriver à trouver une place

En période d’examen, trouver une place à la bibliothèque est une véritable mission commando. Les plus téméraires mettent leur réveil très tôt le matin et font la queue avant même l’ouverture des portes. Pour certains, cela se soldera par un échec et ils auront perdu tout ce temps pour rien.

3/ Des autres étudiants très distrayants

Comment se concentrer lorsque l’on a à côté de nous des amis qui nous demandent toutes les 5 minutes de faire une pause ? Bien souvent, votre passage à la bibliothèque se soldera par une overdose de caféine et un point sur les derniers ragots de la fac. À la fin de la journée, vous ne serez pas plus avancé dans vos révisions que les jours d’avant.

4/ La probabilité de croiser quelqu’un que l’on ne supporte pas

La bibliothèque rassemble tous les étudiants. De ce fait, les probabilités de croiser quelqu’un que l’on connaît sont très élevées. Comme le karma n’est jamais vraiment de notre côté, ça sera sûrement votre ennemi d’enfance ou bien un ex qui vous a brisé le cœur. Il n’y a rien de pire pour gâcher une bonne journée de révisions.

5/ Ne pas pouvoir bouger en toute discrétion

Peut-être l’avez-vous déjà remarqué, mais le moindre mouvement attire l’attention de toutes les personnes qui se trouvent autour. Concrètement, cela implique que, peu importe ce que vous allez faire, vous pourrez être en proie au jugement de tous les autres étudiants. Tout le monde sait combien de pause-café vous prenez et à quelle fréquence vous allez aux toilettes.

6/ Ne pas pouvoir manger sans prendre d’énormes risques

La grande majorité des bibliothèques imposent de ne pas manger, ni boire, au sein de l’établissement. Lorsque l’on passe une journée entière à réviser, il est compliqué de ne pas se laisser tenter par une petite gorgée d’eau ou une poignée de bonbons dissimulée dans son sac. Cependant, il faut garder à l’esprit que cela vous expose aux foudres de la bibliothécaire.

7/ Un endroit rempli de poussière

Si vous éternuez à chaque fois qu’il y a un peu de poussière, ou que vous faites de violentes allergies aux acariens, vous ne devriez jamais mettre les pieds dans une bibliothèque. En effet, certains rayons n’ont pas été visités depuis de nombreuses années et sont donc propices à tout un tas de réactions allergiques.

8/ Le temps de trajet

Si vous n’êtes pas sur le campus, il vous faudra prendre en compte le temps de trajet pour vous rendre jusqu’à la bibliothèque. En heure de pointe, cela peut vous faire perdre un temps considérable que vous auriez pu passer bien au chaud dans votre lit.

9/ Le fait de toujours devoir transporter ses affaires partout

Peu importe où vous devez vous rendre, et ce même pour un court instant, vous ne pouvez pas laisser vos affaires sur place sans prendre le risque de vous les faire voler. Néanmoins, si vous ne laissez pas une affaire, vous prenez également le risque de perdre la place que vous avez tant méritée. Par conséquent, il vous faudra résoudre l’un des plus grands dilemmes de la vie étudiante : qu’est-ce que je laisse sur place ?

10/ Il n’y a pas de meilleur endroit que chez soi

Même si vos colocs font un bruit fou ou que votre appartement vous distraie toutes les deux minutes, il n’y a pas de meilleur endroit pour réviser. En effet, vous pourrez faire autant de pauses que vous voulez, parler fort, vous balader en sous-vêtements et piocher dans le frigo aussi longtemps que vous le voulez.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.