5 conseils pour réussir ta réorientation

Se réorienter n'est pas un échec ! On te donne 5 conseils pour t'aider à passer ce cap.

69

Ce cursus, tu l’avais choisi en pensant pouvoir t’y épanouir, mais au bout de quelques mois, tu te rends bien compte que ce n’est pas ce à quoi tu t’attendais… Comme de très nombreux étudiants, tu envisages donc une réorientation. On te donne quelques conseils pour mieux réussir ta réorientation.

 1/ Se réorienter, ce n’est pas un échec !

Alors que tes collègues de formation semblent, eux, ravis de leur orientation, pour toi les choses sont bien plus compliquées. Et malgré les efforts dont tu fais preuve (quoique pourrons en dire tes parents et ton entourage), rien n’y fait, te rendre en cours chaque matin te motive à peu près autant que de partir faire un footing matinal par moins 5 degrés.

Face à ces pensées, rien de plus normal que d’avoir la sensation d’échouer.

Mais se réorienter, ce n’est pas un échec bien au contraire. En réalité, c’est plutôt une formidable opportunité, celle de tout recommencer à zéro !

 2/ Comprendre les raisons de sa réorientation 

Pour réussir ton projet de réorientation, rien de tel que de prendre le temps de le comprendre. Pourquoi souhaites-tu changer de filière ? Quels sont les problèmes que tu as rencontrés ? Dans quels environnements serais-tu plus à l’aise ? Qu’espères-tu de ta vie professionnelle ? Autant de questions à se poser, qui t’aideront à mieux définir ton projet !

 3/ Évaluer les débouchés 

Loin de nous l’idée de plonger vers une vague de pessimisme, pourtant c’est essentiel de prendre en considération les débouchés pour ton prochain cursus. Quels sont les débouchés et les perspectives de carrière pour la filière que tu vises ? Est-ce un secteur qui embauche ? Pourrais-tu éventuellement partir à l’étranger ? Prends le temps de t’informer.

 4/ Un conseiller d’orientation pour répondre à tes questions 

Conseillers d’orientation, Centre d’Information et d’Orientation, de nombreux acteurs peuvent t’aider à mieux définir ton projet professionnel et réussir ta réorientation. Au travers d’un bilan personnalisé, tu pourrais faire le point sur tes attentes, les croiser avec ta personnalité, tout en bénéficiant de la connaissance plus que précieuse, on te l’assure, d’un professionnel qui saura non seulement t’encourager, mais également affiner ton projet !

 5/ Se renseigner sur les délais et s’y tenir ! 

Qui dit réorientation, dit forcément nouvelle formation, nouveau dossier d’inscription, nouveaux concours et autres dates à respecter. Pour réussir ton projet de réorientation, non seulement, tu dois pouvoir te fixer une échéance, mais surtout t’y tenir. Tu souhaites changer de cursus cette année ? Tu voudrais pouvoir profiter d’une année sabbatique, d’un voyage à l’étranger avant de te former à un nouveau métier ? À toi de choisir. Mais une fois que tu auras mis en place ton planning et que tu te seras informé sur le calendrier de formation, une chose est certaine : tu devras t’y tenir !

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.