Comment s’auto-évaluer aux examens ?

Il est parfois difficile d’avoir une idée en sortant d’un examen, tu t’interroges et tu finis par y penser tout le long de la session. Cela peut même mettre cette session en péril si tu te décourages dès le début. Voici quelques petits conseils pour savoir si tu es plus proche du 10 que du 6 ou encore du 14 sur 20.

1/ Regarde la répartition des points sur ta copie

Après avoir évidemment fait un brouillon ainsi que retranscris tes réponses proprement sans rature, compte les points ! Si c’est un QCM, veille bien à regarder les points négatifs. Il est vrai que cela peut très vite devenir fastidieux. 1 + 1 + 1 – 0,25 + 1 – 0,25 + 12 + 47 – 1,25. Tu as suivi ? Pour ce qui est des questions ouvertes, n’hésite pas à fluorer les points clefs dans ton brouillon et fais comme si tu étais le prof. Sois dur avec toi-même mais pas trop et cela te permettra d’avoir une idée et de voir si tu n’as pas trop « brodé ». À propos de ça, dis-toi qu’un prof doit corriger beaucoup de copies et que rien n’est plus énervant pour lui de lire une réponse hors sujet. On comprend que tu aies envie de montrer tous tes savoirs mais réponds uniquement à la question !

2/ Parle de tes réponses avec tes potes

Alors ok, pour ce qui est de ce point : il y a deux écoles ! Ceux qui parlent de l’examen pendant des heures avant les copains et ceux qui se barrent sans donner une seule news pour ne pas stresser inutilement. À toi de choisir ! En parler permet parfois de te rassurer et de dédramatiser si tu as échoué à une question. Le petit tips made in KotPlanet : si tu as étudié avec un pote, brainstorm après l’examen avec lui et seulement lui ! Vous aurez vu la matière de la même manière. Parler avec l’intello qui avait une synthèse de 500 pages va t’angoisser c’est sûr.

3/ Fais toi confiance

La clef de l’auto-évaluation c’est d’avoir confiance en soi ! Ne sois pas trop dure avec toi-même et dis-toi que si tu as bossé, cela portera ces fruits à un moment donné. L’auto-évaluation passe aussi par le fait de passer à autre chose quand il est temps. Dis-toi que d’autres examens vont suivre et que rien ne sert de rendre ça invivable. Tout le monde a déjà raté un examen. Oui oui ! Ca arrive même aux meilleurs ! C’est bien de débriefer mais ne te rends pas malade pour autant.

Vous pourriez aussi aimer