Les 3 types de colocs à fuir comme la peste

4 330

Tu t’es mis en colocation pour économiser de l’argent, rencontrer des gens ou pour être sûr d’avoir un logement près de ta fac. Et même si on te souhaite que tout se passe bien pour toi, il faut être honnête, les colocs peuvent parfois être de vrais parasites. Voici donc un guide des 3 pires espèces de colocs dont il vaut mieux se débarrasser rapidement.

Le maniaque ou le bordélique

On passe d’un extrême à l’autre, oui, mais il faut bien avouer que ces deux traits de caractère peuvent être très énervants lorsqu’on vit en communauté. Le maniaque est constamment sur ton dos, à nettoyer la moindre tâche, la moindre miette, et à te reprocher ô combien tu es dégueulasse alors que tu vis juste comme un être humain normal. Quant au bordélique, il se fiche d’avoir des assiettes sales qui attirent les vers dans sa chambre, il porte les mêmes fringues des semaines entières (en alternant les vêtements sales pour brouiller les pistes, quand même) et on a l’impression qu’une tempête passe partout où il va, puisqu’il a tendance à laisser son bordel PARTOUT. Bref, tu l’auras compris, dans un cas tu devras supporter d’avoir Mamie Monique sur ton dos en permanence, et dans l’autre tu vas devoir passer ta vie à négocier pour garder l’appart un minimum propre. Peu importe la situation, tu peux certainement gérer ton coloc en parlant avec lui. S’il est maniaque, explique-lui que oui, tu feras des efforts mais qu’il n’est franchement pas nécessaire que l’appart brille de mille-feux, après tout il est quand même habité. Et s’il est bordélique, négocie avec ton coloc pour qu’il limite son bordel à sa chambre et qu’il essaie de respecter les pièces communes, en rangeant un peu de temps en temps.

Le sans limites

Ce coloc n’est pas fondamentalement méchant, il est juste très ‘cool’. Il se fiche de tout, et pense naïvement que tu es comme lui. Du coup il se balade à moitié à poil, il se sert dans tes affaires, mange ta bouffe, t’empruntes des choses sans te demander la permission, et rentre dans ta chambre quand bon lui semble. Il ne pense pas à mal, c’est juste qu’à ses yeux, il est chez lui et il a donc le droit de faire ce qu’il veut. Tu peux apprendre à vivre avec, et tirer avantage de cette situation en te laissant toi aussi aller sans avoir peur des représailles ou tu peux tout à fait péter un câble et remettre les pendules à l’heure si tu veux vraiment casser l’ambiance. Non plus sérieusement, une simple discussion entre adultes devrait régler le problème, alors no stress.

Le psychopathe

C’est certainement le pire des trois, celui qui peut avoir une sérieuse influence négative sur ta vie et dont il faut donc se débarrasser le plus rapidement possible. Le psychopathe peut avoir plusieurs visages, mais il est généralement mal intentionné. Ce coloc va par exemple rentrer dans ta chambre pour fouiller dans tes affaires pour découvrir tes plus sombres secrets, il te volera des trucs, bref… C’est LE parasite par excellence. Si tu peux t’accommoder des deux autres, celui-ci est un vrai nuisible. Ne te laisse surtout pas faire, tu ne sais pas jusqu’où ton coloc pourrait aller si tu ne lui dis rien. Essaie d’avoir une discussion sérieuse avec lui et si tu ne vois aucune amélioration, envisage de déménager ailleurs. Il vaut mieux ça que de devoir être sur tes gardes en permanence.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.