Comment se préparer à un premier entretien ?

Le premier contact recruteur : comment je me prépare ? 
La recherche de ton premier stage ou de ton premier job, c’est une galère, on le sait. Tu penses n’être jamais assez prêt et tu ne sais pas vraiment ce qui t’attend le jour J. Et surtout, tu entends mille et une légendes urbaines à ce sujet…

Pas de panique.

Aujourd’hui, JobTeaser, leader européen de l’orientation et du recrutement des jeunes en Europe, te donne toutes les 🔑 pour te démarquer en entretien et favoriser ton insertion dans l’entreprise ! ✨ En réalité, tout est une question d’organisation !

1/ La recherche

Tout d’abord, il faut que tu te renseignes le plus possible sur la “politique de recrutement” de l’entreprise que tu cibles, c’est-à-dire quels profils elles cherchent, que ce soit en termes de personnalité ou de compétences. Sur JobTeaser, on te propose de découvrir les entreprises que tu connais déjà (et les très nombreuses autres qui pourraient te plaire aussi). N’hésite pas à jeter un œil au site corporate de l’entreprise, mais aussi à sa page Facebook et LinkedIn, qui sont souvent d’excellentes sources d’infos sur leurs dernières actualités.

A découvrir aussi:

Bien sûr, essaye d’anticiper au maximum ta recherche (par exemple, pour un stage qui commencerait en janvier N, commence à rechercher en septembre N-1). 

Petit tips : active ton réseau (amis, famille, potes d’écoles, d’universités, connaissance d’assos, alumni de ton établissement : ne laisse rien au hasard). Et rappelle-toi qu’il n’y a pas de “bon” lieu pour les opportunités ! Par exemple chez JobTeaser, on a quelqu’un qui travaillait dans un bar pendant ses études. Et bien devine quoi : il a trouvé son stage de master 2 grâce à l’un des clients du bar en question ! 

2/ Le CV

Un mot d’ordre : tout est valorisable !

À faire : 

# Structure ton CV : un code couleur simple, 1 seule voire 2 polices mais attention : pas d’effet licorne (évite la crise d’épilepsie à ton recruteur) ! Privilégie des jeux de graisse, c’est à dire le niveau de gras de la police (normal, semi-bold, bold, extra-bold etc) pour hiérarchiser les informations.

# Précise ta recherche en haut du CV : 1 ou 2 lignes qui précisent le type de contrat que tu recherches (CDI, stage…), la durée, le poste et ta date de disponibilité.

# Sans être trop extravagant, essaye de te distinguer : une belle présentation peut être une façon de montrer ce que tu sais faire en graphisme ainsi que ta créativité.

À éviter : 

# Avoir un CV de + d’1 page (sauf si tu as déjà été à la présidence de l’ONU ou que c’est toi qui as lancé la carrière de Roméo Elvis)

# Développer de longues phrases (merci l’indigestion) 

# Parler de salaire : attends les entretiens pour aborder ce sujet (tu peux en parler dès le premier, mais attends la fin de celui-ci en revanche!)

# Faire des fautes d’orthographe : c’est RE-DHI-BI-TOIRE !

3/ Le premier contact

Sois préparé à ce premier contact recruteur à tout moment : il peut te passer un coup de fil alors que tu sors du métro, quand t’es chez mamie en train de manger des cookies ou bien en pleine séance de sport. La clé : avoir une capture d’écran des offres des postes auxquels tu postules pour savoir de quoi on te parle (et de quelle entreprise of course).
Si toutefois tu es dans un lieu bruyant, dans un métro, en train de faire les courses ou autre, la meilleure solution, c’est de proposer au recruteur de te rappeler un peu plus tard (donne-lui un horaire précis !), dès que tu seras dans un endroit calme. L’échange sera plus fluide et toi, moins stressé.e.

Il va sans dire, mais fais preuve d’enthousiasme.

4/ L’entretien

Le jour J est arrivé, et le stress monte.
Pour ce qui est de la tenue, il n’y a pas de règles : si dans la publicité, tu pourras t’autoriser un style plus “fantaisiste” avec des Converses (propres !!), un joli sweat oversize (sans message) et un jean coupe carrot ; dans le conseil ou la banque, tu opteras plutôt pour le costume, ou un ensemble derby-chino-chemise (repassée, la chemise !). Quoiqu’il en soit, la tenue de l’entretien doit rester travaillée et élégante. La règle : toujours préférer un peu plus de sobriété à l’effet kaléidoscope épileptique. Tu peux aussi te rendre sur les réseaux sociaux des entreprises pour mieux saisir le dress code en vigueur : Facebook, LinkedIn et Instagram, pour les plus modernes.

Prends des notes pendant l’entretien (cela montre ton engagement et ta curiosité) et pose des questions au recruteur quand tu en as l’opportunité (ça montre à quel point tu te projettes dans la team).

L’entretien est fini… N’hésite pas à envoyer un mail à la fin de ton entretien pour remercier ton interlocuteur de t’avoir reçu, faire une synthèse succincte de l’entretien (ce que tu as compris du poste et en quoi tu lui corresponds : 3 lignes max !) et lui redire toute ta motivation si le job te plaît vraiment. 

Voilà donc quelques premiers conseils qu’on peut te donner à l’approche de cette période. T’en veux encore plus ? On le savait ! 😉 

On organise la 2e session des Meet Me Up by @JobTeaser le 21 octobre prochain à Bruxelles en partenariat avec Cream Consulting. 3h d’événement pour revenir plus en détails sur tous les points précédemment cités et te faire bénéficier d’un coaching perso !

Alors attends plus, inscris-toi NOW juste ici !

Vous pourriez aussi aimer