10 conseils pour survivre en colocation

S’il y a une chose que l’on veut à tout prix avant de commencer ses études, et que l’on se jure après de plus jamais refaire, c’est bien la colocation. Ce mode de vie est particulièrement adapté aux étudiants puisqu’il permet de profiter d’un appartement plutôt sympa à des prix défiants toute concurrence et de ne pas se retrouver seul lorsque l’on rentre chez soi le soir. Néanmoins, pour que cette expérience ne soit pas un véritable désastre, il est important de prendre en compte certains points essentiels.

1/ Choisir ses colocataires avec soin

Même si trouver un appart est un véritable marathon, il est judicieux de ne pas choisir ses colocataires à la va-vite, au risque d’avoir de mauvaises surprises. Par exemple, si vos colocs ont l’habitude de faire la fête tous les soirs à l’appartement et que vous avez prévu de passer vos soirées à réviser, il va certainement y avoir un problème. Dans la même idée, si vous rejoignez une colocation qui ne partage pas du tout les mêmes valeurs que vous, cela pourra poser problème. Toutefois, sachez qu’il n’est pas non plus conseillé de choisir un coloc qui vous ressemble sur tous les points. En résumé, il faut savoir trouver le juste-milieu.

2/ Fixer des règles dès le départ

Une colocation qui se passe bien est une colocation qui a de bonnes bases. Concrètement, lors de votre emménagement, vous pouvez demander à ce que des règles soient fixées aussi bien des deux côtés. Pour être certain que personne ne les oublie, n’hésitez pas à les inscrire sur un papier et à les afficher sur le frigo. Ces règles peuvent être très diverses et, par exemple, cela peut concerner les invités, les soirs où il est possible de faire la fête, la façon dont l’on range l’appart, etc.

3/ Ne pas avoir peur de parler argent

Même si beaucoup de personnes considèrent que l’argent est un sujet tabou, il est préférable de jouer carte sur table avec vos colocataires dès le début. Par exemple, si vous faites des courses communes et que votre colocataire a des goûts de luxe, cela pourra vite poser problème. La bonne alternative aux courses communes est de prévoir des étagères séparées pour la nourriture de chacun. Soyez également strict sur le paiement du loyer.

4/ Respecter l’emploi du temps de chacun

Tout le monde n’a pas la possibilité de se retrouver dans une colocation d’étudiants. Si vous partagez votre appartement avec une personne qui est déjà dans la vie active, vous aurez certainement un emploi du temps différent. Pour éviter les problèmes, il est donc important que chacun ait connaissance des impératifs de l’autre. Par exemple, si vous rentrez d’une soirée à 5 heure du matin alors que votre colocataire travaille tôt le lendemain, soyez vigilant à ne pas faire trop de bruit.

5/ Mettre en place une bonne communication

Il n’y a rien de plus frustrant que de se lever le matin et de trouver un post-it sur le frigo qui est rempli de reproches. Pour être certain qu’une colocation se passe pour le mieux, il faudra donc être vigilant à instaurer une bonne communication, même si cela n’est pas toujours simple. Concrètement, vous devez être en mesure de dire les choses qui ne vont pas (et celles qui vont aussi), un peu comme dans un couple.

6/ Toujours respecter la vie privée des autres

Même si vous n’avez plus rien de propre, ça serait une mauvaise idée d’aller fouiller dans l’armoire de votre colocataire sans lui demander. De même si vous découvrez que la personne avec qui vous vivez à tendance à utiliser vos affaires quand vous n’êtes pas là. La vie privée est une notion indispensable en colocation. Pour que tout se passe bien, le meilleur moyen est de fixer la chambre comme une limite à ne pas franchir.

7/ Établir un emploi du temps pour les tâches ménagères

S’il y a bien un sujet de discorde en colocation, c’est le ménage. À part si vous vivez avec une personne totalement maniaque, il est possible qu’il y ait un peu du laisser-aller. Pour éviter les prises de tête inutiles, n’hésitez pas à faire un emploi du temps pour les tâches ménagères qui stipule qui fait quoi et quand.

8/ Ne pas se comporter comme de parfaits inconnus

Même si vous n’êtes pas très sociable, il est toujours recommandé de passer un peu de temps avec la personne qui vit avec vous. Si vous ne faites que vous dire « bonjour » de façon brève, l’atmosphère pourra vite devenir pesante. Pour pallier à cela, vous pouvez par exemple organiser des petites soirées entre colocataires afin d’apprendre à connaître l’autre un peu plus et partager de bons moments.

9/ Éviter d’être tout le temps collés les uns aux autres

À l’inverse, il n’est pas très bon de faire absolument tout ensemble. Si votre colocataire vous accompagne lors de chacune de vos sorties, vous en aurez certainement marre très vite. Concrètement, vivre ensemble est un équilibre à trouver. Il faut créer un lien, mais réussir tout de même à garder un peu de liberté.

10/ Ne pas être trop exigeant 

Tout le monde a en tête l’image d’un colocataire parfait. La première chose à vous dire est que, aux yeux de l’autre, vous n’êtes pas non plus la personne idéale. Afin que tout se passe pour le mieux, il sera donc recommandé de ne pas être trop exigeant et de savoir faire des compromis.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.