5 choses dont tu te souviens si tu as utilisé MSN

On l’aurait presque oublié ! Si tu as un peu plus de 20 ans aujourd’hui, tu as forcément connu MSN, une plateforme de discussion instantanée qui permettait de wizzer à gogo et de discuter avec ses amis du moment. Voici 5 choses dont tu te rappelles forcément si tu as utilisé MSN Messenger !

1/ Les conversations insipides

Tu te souviens forcément des conversations bateau que tu as eu avec tes meilleurs amis de l’époque (amitiés qui duraient tout au plus 3 mois, précisons-le). Les “Slt ça va ?” et les “Je re” étaient de la partie et ne laissaient jamais place au français correct ou aux discussions un tant soit peu élaborées. Sur MSN, tu pouvais wizzer ton ami quand il ne te répondait pas, envoyer des emojis et… changer ton statut en indiquant ton humeur ou ton amoureux du moment. La belle époque !

2/ Les statuts à rallonge

Ah, les statuts ! Sur MSN, tu pouvais indiquer ton mood et dévoiler à la terre entière le prénom de ton petit ami du mois. Les coeurs (L) et les coeurs brisés étaient de la partie et permettaient à tout le monde de savoir comment allait ton couple. Un des deux amoureux a enlevé le prénom de l’autre ? Ça ne sent pas bon ! Un ami ne s’est pas connecté depuis 1 semaine ? Il a sûrement été puni par ses parents. Sur MSN, tu pouvais aussi écrire tout ce que tu faisais dans la journée. Ainsi, ton statut-bio ressemblait à “Ecole + Cours de gym + Dodo chez Lucile 😀 <3”.

3/ Attendre impatiemment la fin des cours

16h30, la sonnerie retentit et te voilà parti à vitesse grand V choper ton bus pour te connecter sur MSN au plus vite. Au final, personne de connecté (d’autres élèves plus sérieux faisaient leurs devoirs) ou du moins personne d’intéressant. Du coup, tu en profitais pour peaufiner ton statut ou ta photo de profil. Une fois fini, tu checkais une seconde fois la liste des personnes connectées et partais faire un tour sur ton skyblog. La belle époque on vous dit !

4/ Être privé d’MSN

La punition préférée des parents sadiques était la privation d’MSN. Pendant que d’autres étaient privés de sortie ou de dessert (oui oui il y a longtemps c’était le sésame de la punition sadique), tu étais privé d’MSN et ça, c’était VRAIMENT pô juste. Alors, tu faisais le malheureux, pleurais toutes les larmes de ton corps et suppliais tes parents de récupérer l’accès en promettant d’avoir au moins 12 au prochain contrôle de géométrie.

5/ Le mode Hors Ligne

Qui ne l’a pas fait ! Se mettre Hors Ligne pour éviter de parler à quelqu’un ou de donner la solution du dernier exercice de maths était monnaie courante à l’ère d’MSN Messenger. Et pour cause, tu usais de ce stratagème plusieurs fois par jour et te mettais à dos quelques amis qui avaient compris la supercherie. Aujourd’hui, l’équivalent sur Facebook est de ne pas ouvrir la conversation pour ne pas que l’autre remarque que vous avez lu le message sans y répondre.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.