in ,

Comment gérer ses crises d’angoisse durant les études ?

@Pexels - Mikhail Nilov

On te le dit sans doute souvent : « Profite de tes études, c’est la plus belle période de ta vie ». Oui, ce n’est probablement pas complètement faux, mais, pour certaines personnes, les études peuvent également être une véritable source d’angoisse. 

Que ce soit la période de la rentrée scolaire  ou celle des examens, certains moments de la vie étudiante sont assez stressants pour tout un chacun. Pour d’autres, le stress peut devenir des angoisses, et ce à tout moment de l’année. Alors, quand les crises d’angoisse commencent à faire partie de ton quotidien, il peut être difficile de comprendre comme les gérer. Je vais donc te donner quelques astuces pour apprendre à maîtriser ces crises d’angoisse durant tes études

Chercher les éléments déclencheurs 

Les crises d’angoisse ont généralement des sources qui tendent à les déclencher. Ça peut être, par exemple, un cours particulier qui te fait peur. Une fois que l’élément est trouvé, essaye de chercher des solutions qui te permettent de contourner le problème. Si tu aimes voir des amis, mais pas spécialement sortir en td/casa/bunker/etc. car cela t’angoisse, propose-leur de venir boire un verre tranquillement chez toi ou dans un bar. Trouve des compromis, sans pour autant t’empêcher de faire des choses car tu crains de provoquer une crise d’angoisse. Même si ce n’est pas toujours simple, garde en tête que tu es le/la seul·e maître de ton corps et de ton esprit.

Accepter que les crises sont réelles

Pour garder le contrôle, il faut aussi accepter que ces crises existent. Si tu enfuis constamment le problème, il ne fera que grossir à l’intérieur de toi et explosera au moment le moins opportun. Alors, il vaut mieux laisser passer la vague avant qu’elle ne devienne un tsunami (qui a dit que les rédacteurs/rédactrices de Kotplanet n’étaient pas des philosophes ?). Les accepter et (tenter de) les comprendre, c’est déjà une bonne clé pour apprendre à les maîtriser.  

Prendre le temps de s’en remettre

Être stressé·e ou angoissé·e, ça peut être épuisant à force. C’est pour cette raison que je te conseille de prendre le temps de te remettre de tes crises d’angoisse. Certains ont l’impression qu’on les compresse, d’autres qu’ils manquent d’air et vont décéder : en bref, tout le monde vit une crise très différemment. Mais, dans tous les cas, ces crises sont généralement très fatigantes. Alors, accorde-toi un break : organise-toi une journée au calme, devant une série ou en lisant un bouquin. Fais ce que tu aimes et ce qui te fait du bien, pour mieux repartir par la suite. Et puis, il n’y a rien à faire : les pauses, c’est quand même primordial pour préserver sa santé mentale, même en dehors des crises d’angoisse. 

En parler autour de soi

Parfois, essayez de gérer tout·e seul·e ses crises d’angoisse devient trop compliqué. Et c’est tout à fait normal. N’en fais pas un tabou ! Parles-en à des ami·e·s de confiance. Dis-leur comment ils doivent réagir si tu fais une crise en leur présence. Pour toi, cela peut te sembler évidemment. Mais, crois-moi, quand un·e proche fait une crise d’angoisse devant nous, il est possible que nous réagissions d’une façon qui peut sembler agressive pour la personne en crise. Si certains préfèrent le contact physique, d’autres souhaitent avoir un maximum d’espace : c’est normal, on est tou·te·s différent·e·s, alors n’hésite pas à signaler à tes proches ce que tu souhaites toi. Et, aussi, si cela devient trop handicapant au quotidien (oui, ça le devient si on n’y fait pas attention), tourne-toi vers un·e professionnel·le qui pourra t’aider à les gérer encore mieux.

Retrouve Kotplanet sur Instagram et TikTok !

Écrit par Emilie Vanhemelen

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale