Costard à 7900$, ça vaut le coup?

Ils ont testé des costumes, de 399$ à 7900$: leurs impressions !

47

En tant qu’étudiants, on n’a pas forcément besoin d’être habillés ultra-sérieux au quotidien, mais on pourra tous se mettre d’accord sur le fait que porter un costard, c’est la classe. Porter un costard qui ne te va pas, c’est pas la classe. Porter un costard taillé sur-mesure, c’est la super classe. Après, il y a une très, mais alors très nette différence de prix. Un ensemble sur-mesure fait par un tailleur peut aller chercher très loin, dans les milliers d’euros, tandis qu’une tenue achetée en magasin de prêt à porter ou en ligne sera déjà plus abordable. Avec tous les services que proposent les uns et les autres (retouches, différents choix de matières, ou costume personnalisé intégralement), quels sont les véritables différences entre ces costumes? Est-ce qu’un costume à 7900$ dollars vaut vraiment le coup? Est-ce que le rapport qualité-prix d’un costard retouché à 400$ est meilleur?

Steven Lim de la série Youtube Worth It a décidé d’embarquer son pote Evan dans une virée à New York, pour comparer les prix et qualités de trois magasins de costumes: Suit Supply, une grande chaîne proposant des produits de qualité au plus petits prix possibles; Articles of Style, un site e-commerce proposant des costumes sur-mesure en ligne; et enfin chez Leonard Logsdail, un des plus grands noms chez les tailleurs New Yorkais.

Ils commencent leur périple au QG de chez Suit Supply, et sont accueillis par Nish De Gruiter, le Vice-Président de la société. Il leur explique alors que leur mode de fonctionnement est simple: ils obtiennent des tissus de qualité directement chez les producteurs, et façonnent les costumes dans leurs usines, pour les retoucher ensuite dans les magasins pour les adapter aux clients. Ainsi, en coupant les intermédiaires, ils obtiennent des prix raisonnables pour des articles de bonne qualité. Pour 399$ et 499$, Steven et Evan se prennent chacun un costume.

Ensuite, nos deux compères sont passés dire bonjour aux jeunes entrepreneurs de chez Articles of Style, Dan Trepanier et Will Howe, et leur système ultra-moderne et innovant. Pour obtenir un costard sur mesure sorti de leurs ateliers, rien de plus simple: tu te crées un compte sur leur site où tu rentres tes caractéristiques physiques, et il t’envoient un «prototype» à essayer chez toi. Tu leur envoies les photos, et ils te modifient le costume. Evan avoue alors être bluffé par le fait que des mecs qui ne t’ont jamais vu puissent tailler un ensemble sur-mesure qui ira aussi bien. Ils s’en sortiront pour 1470$ et 1935$. Beaucoup plus cher, donc, mais c’est du sur-mesure.

Pour finir, ils entreront dans la boutique du légendaire Leonard Logsdail. Ici, ce n’est pas des costumes qu’ils vendent, mais bel et bien des œuvres d’art. Avec des tarifs allant de 7900$ pour le costume deuxpièces à 30000$ pour un ensemble complet Vicuna en laine d’alpaga, Leonard Logsdail travaille dans du très haut de gamme. 45 ans d’expérience dans le métier, c’est lui qui aura taillé les costumes des acteurs du film Le loup de Wall Street. D’abord, un rendez-vous pour essayer de déterminer quelles caractéristiques le costume aura. Ensuite, une, deux, voir trois séances d’essayage, réparties sur plusieurs semaines. Leonard l’affirme: «Un costume ne sort pas de ma boutique avant que j’en sois entièrement satisfait. Un prix qui s’explique par l’utilisation de matériaux luxueux, mais surtout par une expertise de niveau mondial, pour une pièce unique et prestigieuse. Bon, à ce prix là, seulement Steven s’en est offert un pour son mariage.

Au final, on retiendra que pour une utilisation quotidienne, un costume de prêt à porter retouché ira très bien, mais que quand on a un budget suffisant (voir exorbitant), aller chercher dans le haut de gamme peut valoir le coup, pour devenir l’heureux propriétaire d’un costard de caractère qui pourra servir toute sa vie (à moins de prendre du poids, bien sûr). Enfin bon, à 7900$ la tenue, je suis pas près d’aller y faire un tour, moi, chez Logsdail… Un jour peut-être!

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.