Je craque sur mon/ma coloc’

Il arrive que colocation rime avec passion ! Si tu craques sur ton ou ta coloc’, tu es au bon endroit. Dans cet article, on fait le point sur cette situation pour t’aider à y voir plus clair.

Fais le point sur tes sentiments

Attirance physique ou sentiments véritables ? Dans la vie, il est parfois difficile de faire le point sur ses sentiments. Toutefois, dans le cas d’une colocation, il est important de réfléchir à ta position. Être attiré par la personne avec qui on partage le loyer est assez fréquent, surtout quand on est étudiant. Dès lors, il est nécessaire de savoir si tu es réellement amoureux(euse) ou si l’attirance est uniquement charnelle

Lui dire ou garder le secret

Quelle que soit la réponse à la question précédente, deux possibilités s’offrent à toi : lui avouer ton attirance ou garder ça pour toi. Premièrement, l’autre est il célibataire ? Si oui, penses-tu que tes sentiments/émotions sont réciproques ? Comment se comporte-t-il avec toi ? Quelle était la nature de votre relation avant d’entamer la colocation ? Si tu penses que cette annonce peut provoquer un sacré bazar, tu ferais mieux de t’abstenir. Trouver un appart’ en cours d’année, c’est pas simple !

…Tente ta chance !

Si celui ou celle qui te provoque des papillons dans le ventre à chaque rencontre dans la pièce commune semble aussi être intéressé(e), alors tu peux peut-être tenter un rapprochement. Ainsi, tu pourras voir sa réaction et aviser. Si l’autre est réceptif à tes avances, tu pourras décider de lui en parler dans quelques temps. Si tu es un peu timide, tu peux commencer par passer davantage de temps avec lui/elle. Lui proposer de regarder un film, d’aller faire des courses en ville ou d’aller au cinéma renforcera votre complicité !

Vous pourriez aussi aimer