in ,

Pourquoi voulons-nous être absolument heureux/se ?

@Pexels - Victor Freitas

Je me suis réveillée ce matin avec l’envie d’être heureuse. Cela fait plusieurs semaines, que dis-je, mois, que je suis à la quête du bonheur. 

Le bonheur, c’est avoir la vie de rêve 

Depuis toujours, j’essaie d’avoir la vie la plus remplie et la plus parfaite. La vie que les autres rêveraient d’avoir. Et guess what ? À force de chercher à tout prix à avoir une vie de rêve, on ne fait que la rêver et on oublie de la vivre. Le bonheur est un concept. Certain.es diront que, pour l’avoir, il faut être amoureux.se, avoir un job de rêve, faire des études qui nous plaisent, sortir tous les soirs, avoir une tonne de potes et voyager un max. Et c’est ce que mon cerveau a tendance à croire également. Pourtant, je n’ai rien de tout ça. Je suis une femme de 24 ans, célibataire endurcie, qui n’a pas aimé ses études, qui est toujours en recherche d’emploi, qui a quelques potes sur qui compter, mais pas énormément de connaissances, qui sort au maximum une fois par semaine, qui aimerait peser 15 kilos de moins et qui part « seulement » une fois par an en vacances. Ma vie serait donc une bonne VDM (=vie de merde) selon ces critères débiles qu’on s’impose. 

By the way, pour rappel être célibataire n’est pas une maladie et il existe pas mal de mauvaises raisons de se mettre en couple

Cette quête de la vie parfaite et comblée, celle qui est censée m’apporter LE bonheur, m’oppresse tellement parfois que je culpabilise quand je fais une soirée Netflix and Chill avec … moi-même. Sans doute parce que j’ai l’impression d’être une looseuse quand je me retrouve dans mon lit, emballée dans un plaid tel un durum, thé à la main et mon nounours pas loin. Netflix & Chill avec un crush, ça c’est le bonheur. Mais solo, … Le pire, c’est lorsque, devant ma série, je fais défiler les stories de mon Insta et que je vois mes « potos » en train de picoler et de danser sur du Wejdene. Ma vie devient alors une VDM X 10. 

Le bonheur : une manière de voir sa vie 

Souvent, je me prends à penser que je serai heureuse quand j’aurai ci ou ça. Comme si être heureux.se était simplement le fait de cocher certains critères (avoir un mec : check ; avoir un job de rêve : check ; peser 50 kilos : check). Le bonheur n’est pas un objectif, encore moins un but à atteindre. C’est simplement une manière de vivre sa vie. C’est simplement un état d’esprit. Un état de complète satisfaction (c’est Larousse qui le dit). 

Après réflexion, je me dis que le bonheur, c’est surtout un prisme de vue.  Les gens « heureux » regardent simplement leur vie dans le bon sens. Bien-sûr, la vie ne peut pas être constamment source de bonheur. Parce que you know, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. On aura toujours des moments où on se sentira mal, des moments de doute, de peur, d’incertitude, d’incompréhension, de tristesse. Mais ce n’est pas pour autant que notre vie totale est source de malheur. Le bonheur serait donc la sagesse de savoir relativiser mais également de savoir apprécier ce que la vie a à nous offrir. J’aime bien cette idée. Arrêtons de nous focaliser sur ce que nous n’avons pas, mais focalisons-nous sur les choses qui nous apportent du bien. 

Je suis à l’instant en train de faire la chose que j’aime le plus au monde : ECRIRE. Et je suis fucking heureuse de pouvoir le faire. 

Mes tips pour être heureux.se

Comme tu l’auras sans doute compris, je ne me suis pas sentie heureuse depuis quelques temps. Mais j’ai mis en place des petites astuces pour tenter de prendre le bon angle de vue sur ma vie. Chaque matin, j’essaie de me lever en me disant que ça va être une bonne journée. J’essaie toujours d’y mettre une activité qui va me booster. Aujourd’hui, par exemple, je suis allée boire un chocolat chaud avec une amie et je sors à une soirée années 80. Let’s go danser sur du Mickael Jackson ! 

Chaque soir, j’écris (mais tu peux très bien le faire dans ta tête) des gratitudes. J’essaie d’en trouver au minimum 5. Tu me diras peut-être que pour certaines journées c’est impossible, tellement elles sont merdiques. Mais crois-moi, si, c’est possible ! Tu as bu un café qui t’a réchauffé, l’eau chaude de la douche t’a bercé, tu as vu le soleil se lever et donner une teinte rosâtre au ciel, ton chien est venu te câliner, bref tout est source de gratitude à partir du moment où ça a apporté une note positive sur ta vie. 

J’ai également écrit des lettres de remerciement (mais à nouveau, tu peux utiliser ta voix) aux personnes qui m’entourent et qui m’apportent une source du bonheur. Tu vois ces gens qui te font rire, qui t’aiment, qui te soutiennent ? Dis-leur que tu es heureux de les avoir dans ta vie. En leur disant ou en leur écrivant, c’est fou comme on se rend compte à quel point on est chanceux. Parce que oui, on l’est !  

Si tu veux encore plus de tips, je te conseille d’aller lire les 5 conseils qui t’aideront à opter pour le positif.  

Je te souhaite de trouver le bon prisme de vue et de vivre ta vie en étant heureux.se.  

Qu'en as-tu pensé ?

0 Points
Like Dislike

Écrit par Guiot Orlanne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pexels-cottonbro - 6 memes qui résument bien ta recherche de stage

6 memes qui résument bien ta recherche de stage

pexels-karolina-grabowska-6919947

Top 4 des créateurs de contenus pour les amateurs de cinéma