Les parents et le sexe : souvenirs d’une conversation gênante

239

On grandit, on entre dans la puberté, et soudain nos parents constatent qu’on est en train de devenir un homme/une femme, et ils se disent qu’il est peut-être temps d’avoir LA conversation. Je suis assez sûre que tes parents redoutent ce moment autant que toi, mais c’est presque un passage obligé. Et si certains parents n’abordent jamais le sujet en profondeur, on a tous vécu ce moment gênant ou Papa et Maman ont compris qu’on était plus vierge. Moment nostalgie, voici les diverses approches des parents lorsqu’ils décident de te parler de sexe.

Ils abordent le sujet sans hésitation

C’est certainement le pire puisque tes parents te font asseoir et t’expliquent en long, en large et en travers que tu dois bien te protéger, ce que tu risques si tu ne le fais pas, les différents types de MST, comment elles se contractent… Bref, que tu sois déjà au courant de tout ça importe peu, ils ne laissent rien au hasard et tu passes certainement le pire et le plus long moment de ta vie, assis sur ta chaise, rougissant à vue d’œil, en ayant l’impression de mourir à l’intérieur. Au moins tu sais qu’après ça ils te laisseront tranquille puisqu’ils seront SÛRS d’avoir bien tout détaillé.

Ils abordent le sujet à demi-mot

Si la situation est gênante pour toi, sache qu’elle l’est aussi pour tes parents. Certains préfèrent donc se la jouer en mode ninja et se dire que t’es assez malin pour combler les vides tout seul et qu’ils peuvent se permettre de faire un minimum. T’as peut-être trouvé une boite de préservatifs sur ta table de nuit en rentrant, ou ton père/ta mère t’as peut-être glissé un rapide « J’espère que tu te protèges bien hein » sans chercher à développer plus que ça… Le hic avec cette méthode, c’est que même si la gêne est vite dissipée et que tu arriveras encore à regarder tes parents dans les yeux, tu peux manquer d’infos. Il faut donc parfois aller faire un tour sur le net ou en parler à d’autres adultes avec qui c’est moins malaisant pour trouver la réponse à tes questions.

Ils se disent qu’internet et l’école feront le job à leur place

Et tu me diras, ils ont pas tort. Il faut dire qu’on vit dans un monde de plus en plus connecté, et que les jeunes sont habitués à utiliser un pc très tôt. Donc logiquement, même si t’es encore adolescent, tu connais la magie de Google et tu peux trouver réponse à tes questions. Alors oui, on peut parfois trouver des choses loufoques (Doctissimo, tmtc) mais tes parents se disent sûrement que l’école comblera les vides et clarifiera les choses pour toi. Bah oui, après tout on a tous déjà assisté à des cours d’éducation sexuelle, et il faut dire que même si c’est malaisant (oui, parler de sexe quand on est jeune c’est jamais très agréable, désolée) c’est quand même relativement utile puisqu’on nous donne pas mal d’infos qui restent gravées en mémoire grâce aux images dégueux qu’on te montre pour que tu comprennes bien que les champis, c’est pas toujours fantastique.

Et puis finalement… On apprend toujours plus grâce à la pratique

Alors même si je doute que tes parents se soient un jour dit que la théorie ne valait rien face à la pratique, il faut avouer que c’est vrai. Toutes les discussions, images et cours ne peuvent pas te préparer complètement à ce qu’est vraiment la sexualité. On a tous appris des choses sur le tare, et si c’est parfois très stressant, c’est malgré tout inévitable. Bref, on espère que t’as apprécié ce petit voyage dans le temps, et si tu n’as pas encore du faire face à cette discussion bien malaisante, on te souhaite tout le courage du monde. En attendant, sortez couverts !

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.