in ,

J'adoreJ'adore

Quitter la maison pour aller en kot, par où commencer ?

@Pexels - Rodnae Productions

Ça y est, tu as pris ta décision, cette année, tu quittes la maison ! Tu décides de vivre ta best life dans ton kot, avec tes potes ou tes nouveaux colocs. Ni une ni deux, tu as fait tes valises et salut les parents. Les soirées au kot, manger ce que tu veux, décorer ta chambre comme tu l’entends et la liberté, tu en avais vraiment hâte. Mais bon, même si tu entames une nouvelle étape de ta vie qui s’annonce remplie de guindaille et de rencontres, toute cette liberté peut parfois faire un peu peur, pour certain.es d’entre nous du moins. Tu te demandes si t’es vraiment prêt.e à prendre ton indépendance (mais à revenir faire ton linge le dimanche, n’abusons pas) ? Pour vérifier ça, Kotplanet te donne un petit coup de pouce en checkant avec toi les points essentiels avant de partir en kot

1/ S’entourer de vrais potos

T’as hâte de partir, de vivre de nouvelles aventures et tu ne te tracasses pas pour l’instant. Mais si tu pars en commençant les études, ça peut quand même être un sacré changement. Tu vas rencontrer pleins de nouvelles personnes et tu vas surtout avoir de nouvelles responsabilités. Bien oui, manger, faire les courses, guindailler mais étudier quand même, tout ça quoi. Donc entoure-toi bien et vis cette première expérience d’indépendance à fond. 

2/ Appeler qui, où et comment ?

Maintenant que tu te sens prêt.e à te retrouver seul.e, il faut quand même être prévoyant.e et savoir qui contacter et quand, juste au cas où. Parce que même si on ne veut pas penser au pire, ce n’est pas parce qu’on est en kot qu’il ne peut rien nous arriver. Un problème dans ta chambre, une soirée qui finit mal ou un problème avec un.e coloc, c’est quand même vite arrivé. Alors, tu as un.e propriétaire ? Un.e concierge ? Ou peut-être que tes parents ne sont pas loin ? Pose les bases, notamment avec ta famille ou avec tes colocs, pour savoir quoi faire en cas de problèmes. Histoire d’éviter le stress inutile, pour toi et surtout pour tes parents.

3/ Avoir un Wi-Fi de qualité

Avoir son propre espace, rien qu’à soi, c’est une nouvelle étape : tu peux inviter tes potes chez toi quand tu veux, sortir comme tu le sens et vivre ta vie à 100%. Mais si cette étape, tu la passes à râler sur ton ordinateur parce que tu ne sais pas regarder Netflix ou sur ton téléphone qui n’affiche pas TikTok, ce n’est pas fun et ça va vite devenir saoulant. Pour éviter ça, on te conseille de checker les offres Student Kot de Proximus. En fonction de tes besoins, ils proposent des offres sans engagement vraiment top pour un internet rapide, pas cher et surtout hyper facile à mettre au kot (et en plus, pendant un an, tu as droit jusqu’à €16.99 de réduction par mois sur ton abonnement). Avec ça, c’est parti pour des soirées films entre colocs et des tournois Fifa de folie, et ça on valide

4/ Être équipé pour cuisiner

Ça, c’est important ! Quand t’as un petit creux en revenant des cours, quand tu reçois tes potes ou même quand tu reviens d’une soirée, il faut avoir de quoi se faire à manger, c’est la base. Et s’il te manque quelque chose, on le sait que ça va finir en commande tous les soirs… Pas le top pour commencer ta vie solo ! Tu n’as pas besoin d’un attirail digne d’un.e chef cuisto, mais de quoi déjà faire des pâtes, c’est un bon début.

5/ Prévoir les essentiels

Les premiers jours, surtout quand on déménage, sont souvent très speed. Ah oui, emménager dans son kot, c’est du sport ! Tu cours dans tous les sens, tu bouges des caisses et tu installes ta chambre pour qu’elle soit cosy. Du coup, tu n’auras pas vraiment le temps de faire des allers-retours au magasin parce que tu as oublié de prendre du papier toilette ou même du shampoing. Donc avant de partir de la maison, stocke en masse (merci maman pour les dernières courses) et fais-toi une petite liste des choses que tu utilises vraiment tout le temps pour être sûr.e de ne rien oublier. 

Maintenant t’es officiellement ready pour quitter la maison et vivre ta meilleure vie ! À toi les soirées au kot, les repas entre colocs qui finissent à pas d’heure, les soirées jeux et les petits dates devant Netflix. Bon ça, c’est vraiment si t’as une connexion de fou. Pour ça, tu peux compter sur les offres Student Kot de Proximus. Rapide, pas chère et parfaite pour quand t’es aux études. 

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale