in , ,

Chances de progression dans son premier job : important ou pas ?

@Pexels - Alena Darmel

Le passage d’étudiant à travailleur peut être un passage qui fait peur. C’est le moment où on a le plus de doutes, de questionnement sur sa carrière, son avenir et surtout, sur son bien-être au travail. Kotplanet part à la rencontre de jeunes starters qui débutent leur carrière professionnelle.

_________

Une des principales craintes au tout début d’un job, c’est de savoir si on va pouvoir gérer de vraies responsabilités, en faisant ses preuves de jour en jour dans la société où nous sommes fraîchement entrés. Grâce à leur ouverture aux nouveaux arrivants, Kuehne+Nagel est une entreprise dans laquelle le développement personnel est encouragé. Mathilde Hébrans fait partie de ces jeunes employé.es, et Kotplanet lui a demandé son ressenti.

La qualité avant tout

Kuehne+Nagel (K+N pour les intimes) est une société qui offre des services logistiques aux entreprises de divers secteurs. Tous les domaines se croisent et diffèrent, ce qui donne un environnement de travail très varié. Mathilde travaille dans le département Qualité sur le site du Trilogiport dédié au secteur pharmaceutique dans lequel elle est Quality Administrator Officer. En gros, elle se charge du respect de la qualité générale du service. Elle précise en disant : “je m’occupe de tout ce qui touche aux déviations, c’est-à-dire tout ce qui dévie du processus habituel. Je m’arrange pour trouver une solution à cette déviation et faire en sorte que ça ne se produise plus”. C’est un milieu qui demande donc beaucoup de rigueur étant donné les nombreuses règles à respecter, mais qui colle au profil de Mathilde. Elle n’a cependant pas hésité à aller directement sur le terrain pour parfaire sa mission. “Cela ajoute un esprit de collaboration et de contact humain très appréciable” ajoute-t-elle.

Une rapide évolution

À son arrivée, Mathilde a commencé dans un nouveau bâtiment annexe, où il n’y avait qu’une poignée d’employés. “J’ai pu voir mon département grandir car je suis arrivé presque au tout début de celui-ci. Alors qu’à mon 1er jour on était peut-être 8, nous sommes aujourd’hui entre 100 et 150 personnes”. Elle a donc eu la chance de voir le site du Trilogiport évoluer, et cela lui a permis de progresser également. Ses fonctions ne sont d’ailleurs plus vraiment les mêmes qu’au départ, et cela a même influé sur sa personnalité : “à la base j’étais quelqu’un de réservé, plutôt timide, pas vraiment prête à prendre la parole devant un grand groupe. Mais j’ai été amenée à parler à d’autres, à donner des formations par moi-même et j’ai pris énormément en confiance !” Son engagement lui a aussi permis de découvrir d’autres métiers essentiels, comme les team leaders, les opérateurs sur le terrain ou les Quality Coach avec lesquels elle interagit. Mais la chose dont elle est le plus fier est d’avoir pu être LA personne toujours accessible : “J’ai réussi à faire en sorte d’être celle qu’on peut appeler, à apporter son aide ou à répondre à une question. Ça fait partie du bon esprit d’équipe qu’il faut garder”.

Un environnement évolutif

D’après Mathilde, c’est ce bon esprit d’équipe qui lui a permis cette progression. Avoir des tâches de plus en plus importantes et des responsabilités plus grandes est toujours gratifiant, mais pas toujours simple. Mathilde explique que chez K+N, “chacun.e se pousse vers la haut, ce qui donne envie de continuer à progresser, à en faire toujours un peu plus. Il y a une importance du développement personnel et on est libre de faire des propositions, des améliorations, de prendre des décisions, etc.”. Ce qui est important au niveau personnel est aussi d’avoir confiance en ses propres capacités, penser que quoiqu’il arrive, on occupe ce poste pour apporter du positif, et uniquement du positif. Le message est simple : crois en toi et en les autres !

Pour en savoir plus sur l’expérience de Mathilde Hébrans à Kuehne+Nagel , tu peux regarder ce court extrait de son interview par Kotplanet. C’est cadeau !

Et si tu veux découvrir la variété de métier présents chez eux, c’est par ici !

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

pexels-genine-alyssa-pedrenoandrada- étudiante qui part en vacances en train - comment économiser pour les vacances de ta vie

Comment économiser pour les vacances de ta vie ?

Salade de tomates à l'orientale