STAGES

Comment préparer son e-réputation ?

La recherche de stage n’est pas toujours facile. Pour mettre toutes les chances de ton côté, chaque détail compte. Tu as sans doute déjà peaufiné ton CV, rédigé une lettre de motivation pleine d’enthousiasme et commencé ton investigation sur différents sites et réseaux sociaux.

Mais justement, as-tu pensé à ton e-réputation sur ces réseaux ? On sait tous que les réseaux sociaux, ce n’est pas la vraie vie mais bon nombre d’employeurs effectuent une petite visite sur les réseaux sociaux des candidats. Ton e-réputation pourrait être un frein à tes recherches, voici comment donner la meilleure image de toi.

1/ Recherche-toi  sur Google

On peut être étonné de ce qu’on trouve sur Google en recherchant son nom et son prénom. De classements et des prix d’activités qu’on pratiquait étant petit, à divers vieux comptes sur différents sites, c’est quasiment impossible que tu ne trouves rien. Tout ne doit pas forcément être supprimé, mais assure-toi de savoir ce qui apparaît et qui te concerne lorsqu’on tape ton nom et prénom dans la barre de recherche Google.

2/ Purge ton compte Facebook

Facebook, c’est le réseau sur lequel la plupart d’entre nous sommes depuis le plus longtemps. Ça peut être l’occasion d’effacer ces photos de deuxième secondaire, ou de changer les paramètres de qui peut les voir si tu es trop nostalgique pour cela.

Supprime ou privatise tout ce qui peut faire du tort à ton image digitale. Ces photos ou vidéos que tu trouvais très drôles à une certaine époque ne sont peut-être plus pertinentes pour te représenter maintenant que tu recherches un stage. Si tu n’es pas l’auteur de la publication que tu souhaites supprimer, il est toujours possible de la faire retirer.

Réfléchis à ton Instagram

3/

C’est un réseau social fortement, 50 % des internautes belges entre 16 et 64 ans sont actifs sur Instagram. Tous les réseaux sociaux ne vont pas être cités ici, l’idée générale est la même pour tous : fais une rapide vérification de ce que tu y as posté. Le contenu est rarement très scandaleux entre un milkshake ou une photo à Amsterdam, mais mettre certains réseaux en privé peut toujours être utile.

Imaginons que tu décides de faire une story négative à propos de ton lieu de stage : dans ce genre de cas, il vaut mieux qu’une discussion ait lieu directement avec les personnes concernées plutôt que par l’intermédiaire de ta story. On oublie parfois qui nous suit et a accès à notre contenu. Avec un Instagram privé, pas de risque qu’un nouveau follower passe inaperçu.

4/ Fais ton entrée sur LinkedIn

En 2021, tu aurais tort de sous-estimer le pouvoir de LinkedIn, le réseau social consacré à la recherche d’emploi. Si tu te crées un compte LinkedIn, choisis une bonne photo de toi seul.e, qui ne soit pas un selfie et si possible sur un fond uni. Remplis un maximum de rubriques du mieux que tu peux et développe les tâches que tu effectuais pour chaque job lorsque tu arrives à la catégorie « expériences »

Cela permet à l’employeur de se faire une bonne idée des compétences que tu as pu acquérir. N’hésite pas à te connecter avec quelques personnes dans le domaine qui t’intéresse ou simplement des personnes que tu connais, et à demander des recommandations à des personnes habilitées à te les donner.

À présent que je t’ai donné quelques conseils, il est aussi temps de relativiser, il ne s’agit pas d’avoir uniquement des photos où tu es tiré à quatre épingles ou un livre à la main sur tous tes réseaux sociaux.

Plus de stories, d'articles utiles à ta vie d'étudiant et  du fun sur