in

Les Aktus de la semaine – S12

@Kotplanet

Une fois par semaine, Kotplanet te résume certains événements en lien avec ton quotidien d’étudiant. Voici les aktus du 19 au 23 avril 2021.


Sommaire :

1/  Allocation universelle pour les étudiants

Vous connaissez le concept “d’allocations universelles” ? Un revenu pour tous sans condition, sans obligation de travail. Cette fois-ci, elle pourrait bien concerner les étudiants. Louis Michel désire mettre en place une allocation universelle pour les étudiants avec un montant équivalent à la location d’un kot et qui pourrait être élargie par la suite.

Source : DH

2/ Lève les yeux avec Google

Pour vous encourager à regarder ailleurs que sur votre smartphone lorsque vous marchez dans la rue, Google a lancé une nouvelle application : « Heads Up ». L’option vous encouragera à lever les yeux, à regarder ce qui vous entoure grâce à des notifications. Pour le moment, l’app n’est dispo que sur les smartphones Pixels de Google.

Source : Paris Match

3/ FEF pour des aides plus conséquentes

Chems Mabrouk, Présidente de la fédération des étudiants francophones, dénonce les mesures mises en place censées venir en aide aux étudiants. Selon la Fédération, “on ne peut pas diminuer la précarité étudiante avec des aides ponctuelles”. Depuis le début de la crise, de nombreux étudiants se sont retrouvés en situation de précarité et les aides deviennent réellement indispensables.

Source : DH Sport+

4/ Carte Pokemon à 415 000€

On connait tous les cartes Pokemon. Et c’est aussi connu qu’il y a moyen de se faire de l’argent grâce aux cartes de notre enfance mais là : un belge a refusé 415 000 € pour une carte de Dracaufeu. Selon le propriétaire de la carte, Yves Bruynen, cette carte super rare, valant 200 000 €, pourrait encore prendre plus de valeur dans les années à venir.

Source : Courrier Picard

5/ Décrochage psychologie chez les étudiants

Dans une chronique dédiée dans La Libre, Patricia Vandamme, conseillère pédagogique à l’UCLouvain parle du décrochage psychologique qui touche de nombreux étudiants depuis le début de la crise sanitaire. En dehors du décrochage scolaire, les étudiants souffrent de solitude et ont besoin de contacts sociaux. Les étudiants ne voient plus l’intérêt d’étudier étant donné le manque de perspectives positives.

Source : La Libre

Pour encore plus d’articles et d’actus, check notre Instagram !

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale