in , ,

Interview Kot à projet à LLN : découvre le Kot Verdom !

Tu es intéressé.e par la culture belge ? Tu as envie de faire partie d’une team qui adore aller voir les diables rouges, manger des moules frites et s’enrichir sur notre beau pays ? Alors, le Kot Verdom est fait pour toi. Avec pour but de faire découvrir la culture belge, ce kot à projet organise toute une série d’activités aussi fun qu’intéressantes. Pour le découvrir, on laisse place à non pas une mais deux membres du KAP !

Explique ton projet le plus simplement possible mais avec une petite touche de fun

Qu’est-ce qu’apporte ton KAP à la vie étudiante ?

Émilie : Je suis membre du Kot Verdom depuis maintenant 4 semaines. Donc je suis encore dans la phase de découverte du monde des kots à projet. Le monde des KAP me permet réellement de profiter à 200% de l’expérience universitaire. Être dans un KAP me permet de rencontrer énormément de gens et de m’impliquer dans la vie de l’université. 

Coline : Pour ma part, il s’agit de ma deuxième année au Kot Verdom. Je suis à Louvain-la-Neuve pour mon master, avant cela je ne kotais pas et ne vivais pas donc la vie estudiantine de la même manière. A mon arrivée à LLN je ne connaissais pas vraiment le monde des Kap. C’est une copine qui était au Verdom qui m’a invité à leurs activités, leurs soirées et m’a fait rentrer dans le projet. Grâce au Verdom je me sens intégrée dans une grande famille, celle des kapistes, et cela m’apporte un but qui est de promouvoir la culture belge et une activité extra-scolaire dans laquelle je m’implique à fond. Faire partie d’un projet et d’un groupe apporte énormément au niveau de mon développement personnel.

Raconte-nous une situation insolite dans laquelle tu t’es retrouvé depuis que tu es en KAP ? 

Émilie : Ça ne fait que quelques semaines que je suis au Kot Verdom donc je n’ai pas encore eu vraiment l’occasion de me retrouver dans une situation insolite. Mais une situation qui m’a vraiment marqué positivement est lorsque nous avons fait une activité avec le centre Placet dans laquelle on cuisinait un bon plat belge, à savoir le stoemp avec des étudiants étrangers afin d’échanger avec eux sur la culture belge. C’était de vrais échanges, plein de tolérance et d’humanité où on a pu partager avec eux sur nos cultures respectives. C’était vraiment touchant.

Coline : Une situation insolite arrivée il y a peu était lors d’un sik. Nous avions sik avec le kot BD et vers 23h pleins d’autres kaps se sont rajoutés, nous avons compté près de 21 kaps différents ainsi que certaines régionales ou encore cercles. Et le plus fou dans tout ça, c’est qu’il n’y a eu aucune casse et aucun vol, simplement une soirée bonne ambiance au Kot Verdom qui nous a tous rassemblé !

Qu’est ce qui va te manquer le plus quand tu ne seras plus étudiant ?

Émilie : Le fait de partager un projet tel que le nôtre avec de bons copains ça permet vraiment de créer de bons souvenirs et des situations inoubliables, et je risque d’être nostalgique de ces bons souvenirs, aussi bien nos activités dans le cadre du projet, que les SIKs et tout ce qui caractérise le monde des KAP. 

Coline : Faire partie de ce groupe, de cette grande famille, de participer aux activités des autres kaps, de faire des soirées entre nous (SIK) et de rencontrer du monde et les différents projets des 79 kaps de Louvain-la-Neuve.

Une petite demande à la communauté ?

Profitez à fond de votre vie étudiante (mais attention dans le respect des autres quand même) et n’hésitez pas à liker notre page Facebook et Insta et à venir à nos actis on est kouuuuuul <3

Si tu veux contacter ce KAP, retrouve toutes leurs informations dans notre bottin !

Cet interview d’un Kot à projet à LLN t’a plu ? Retrouve ici tous les KAP de Louvain-la-Neuve.

N’hésite pas à nous rejoindre sur nos réseaux Facebook et Instagram pour rester informé.e des prochaines interview !

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Hoe vind je een vakantiejob ?

Salade de tomates à l'orientale