in ,

Qu’est-ce qu’un vide-grenier (garage sales)?

Les vide-greniers (garage sales)

Petites définitions:

Un vide-greniers, aussi appelé braderie, foire aux puces, foire à tout (Normandie), bric à brac, troc et puces ou vente de garage (« québécisme ») est un rassemblement populaire au cours duquel des particuliers exposent les objets dont ils n’ont plus l’usage (ex: superflu), afin de s’en débarasser en les vendant aux visiteurs.

Les vide-greniers peuvent se dérouler aussi bien sur la voie publique (devant chez soi) que dans des salles des fêtes, salles omnisport, salles polyvalentes etc. Certaines restrictions peuvent être imposées aux vendeurs (appelés aussi exposants) : alimentaire réservé aux organisateurs, interdiction de ventes d’animaux, d’armes, etc. Les biens proposés sont particulièrement divers : vêtements, livres, vaisselle, jouets, disques, meubles, etc.

 

Variantes :

• Vide armoire, ou vide dressing : vente consacrée uniquement aux vêtements.

• Vide garage (garage sale), ou vide maison : vente non centralisée en un lieu unique, parce que réalisé devant les maisons des habitants d’un quartier.

• Vide poussette : vente consacrée aux vêtements pour enfants.

Les vide-greniers se différencient des brocantes par le fait que ces dernières accueillent essentiellement des professionnels. De plus, elles sont fréquemment payantes pour les visiteurs. Généralement, les grands amateurs de vide-greniers fréquentent peu ces manifestations professionnelles.

 

La loi en Belgique :

Les vide-greniers qui ont lieu un peu partout du printemps à l’automne sont organisés (sous le terme de brocante ou de marché aux puces) généralement par les associations de quartier ou de commerçants. Les brocanteurs professionnels y sont les bienvenus, de même que les autres types de commerçants ambulants (vente de glaces, d’un lot de fruits de saison, …). Les particuliers qui vident réellement leur grenier s’installent généralement sur le pas de leur porte. La législation prévoit que les particuliers peuvent vendre de manière « occasionnelle », mais sans précision supplémentaire, des objets personnels et ayant déjà servi. Ils doivent être inscrits sur les registres de l’organisateur de la brocante. Si des particuliers souhaitent participer régulièrement à des brocantes, ils doivent alors prendre une carte de commerçant ambulant ou être déclarés comme indépendant à titre complémentaire.

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale