in ,

6 choses à savoir sur les études de communication

@Pexels - Chevanon Photography

Les études de communication n’ont (bizarrement) pas toujours bonne réputation. Considérées comme des études pour flemmard.e.s, sans opportunité d’avenir, on peut clairement dire qu’elles ont bon dos pour les critiques. C’est pour cette raison que je vais t’expliquer les 6 choses à savoir sur les études de communication, histoire de remettre un peu d’ordre dans tous ces clichés sur les études en communication. T’es prêt.e ? C’est parti ! 

Oui, il faut bosser pour réussir

Je sais, dit comme ça, ça peut paraître surprenant. Pourtant, malgré les nombreuses rumeurs à ce sujet-là, pour réussir des études en communication, il faut bel et bien bosser ! Nombreux sont les étudiant.e.s qui choisissent la communication comme second choix, après un premier échec dans une autre filière parce que, je cite, « je ne savais pas quoi faire, et il me fallait un diplôme ». Si tu es dans ce cas précis à l’heure où tu lis cet article, je te conseille tout de même d’y réfléchir à deux fois. Pour faire des études en communication (tout comme n’importe quelles études d’ailleurs), il faut avant tout être passionné.e par le domaine ! Si tu étudies quelque chose que tu détestes, tu n’arriveras sans doute pas à terminer tes études. Si, par contre, tu fais quelque chose que tu adores, tu parviendras très certainement à achever ton cursus. Alors, garde en tête que non, on ne reçoit pas nos diplômes dans des Kinder Surprise, il faut (beaucoup) bosser pour réussir, comme partout ! 

Oui, les cours sont super variés

« Ah bon ? Vous n’apprenez pas juste à écrire ? » Éh bien non Michel, je sais que ça va te surprendre. Contrairement à d’autres filières, les études de communication donnent accès à des cours extrêmement variés. Premièrement, en fonction de l’université/haute école dans laquelle tu choisis d’étudier, le bachelier d’information et communication (et les masters qui vont avec) n’est pas toujours situé dans la même faculté. Parfois, tu te retrouveras dans la faculté de lettres, parfois en économie ou encore en sciences politiques. Rien que comme ça, tu comprends rapidement que les cours peuvent fortement varier d’une école à l’autre. Concrètement, tu peux t’attendre à avoir un peu tous les types de cours : des maths (statistiques, économie, …), des cours de langues, de français, d’histoire, … parce que, oui, pour bien écrire, il faut d’abord bien connaître son sujet. Et pour bien connaître son sujet, tu as besoin de recevoir des apprentissages dessus. Donc, il faut avoir des cours super variés. CQFD. 

Oui, c’est possible de les faire à l’université comme en haute école

L’un des gros avantages (selon moi) des études en communication, c’est qu’il est tout à fait possible de les réaliser aussi bien à l’université qu’en haute école. Bien qu’il existe de grandes différences entre ces deux types d’enseignement, l’importance de ton diplôme de communication sera relativement similaire, peu importe ton choix d’établissement. En trois ans, tu as déjà la possibilité d’avoir un diplôme qui pèse dans le monde du travail grâce à la haute école. Et puis, si finalement tu souhaites faire un master, il est également possible de passer par l’université pour compléter ton cursus. Bon, par contre, tu vas te taper une année de passerelle, ce qui est relativement pénible… Mais tu finiras avec deux diplômes, parfois très différents, qui t’ouvriront plein de portes : ce n’est pas ça le plus important au final ? 

Oui, il existe un éventail important de métiers possibles

Je te le disais juste au-dessus : ton diplôme peut t’ouvrir vraiment beaucoup de portes. On a tendance à voir les études de communication comme quelque chose qui, au final, ne mène à rien. Et c’est bien dommage, car c’est complètement faux ! Les métiers en rapport avec la communication, il en existe vraiment plein. Tu peux devenir community manager (mais si, tu sais, les gens super drôles sur les réseaux sociaux), créateur d’évènements (ouais ouais fratey), attaché de presse, porte-parole, journaliste, chargé de relations publiques, etc. Bref, je ne vais pas te faire la liste complète des métiers car ça ressemblerait un peu trop à ta liste de courses pour ton kot : imbuvable pour quand même finir par oublier la moitié. Le plus important à retenir, c’est que les débouchés sont vraiment nombreux et que trouver du travail ne sera pas plus difficile qu’ailleurs.

Oui, tu te tapes des stages ultra cool

Les études, c’est sympa (enfin, parfois). Mais il faut avouer que la théorie c’est souvent pompant. À moins de tomber sur un prof hyper intéressant, tu risques de rapidement t’embêter à être tout le temps assis.e sur une chaise. Si tu as de la chance, dans certaines filières, tu peux avoir accès à des stages durant ton cursus, ce qui change un peu des auditoires. En communication, tu as en plus l’occasion de faire plein de stages dans des endroits super cool (genre faire un stage chez KotPlanet, stylé non ?) Des entreprises médiatiques que tu suis depuis tout.e petit.e en passant par des start-up qui ont besoin de se développer au niveau communicationnel, tu trouveras forcément ton bonheur !

Oui, on peut vivre une vie à la The Bold Type 

Tu ne connais pas The Bold Type ? Tu as plutôt intérêt à remédier à ce problème ! Enfin soit, ce n’est pas le sujet. Dans cette série disponible sur Prime Video et Netflix, tu peux suivre l’histoire de trois potes qui incarnent incroyablement bien le monde de la communication. Jane incarne la journaliste qui cherche à s’épanouir au mieux dans la rédaction de ses articles. Kat travaille dans le secteur des réseaux sociaux. Sutton bosse comme assistante administrative. En bref, si tu veux une série qui représente plutôt bien le monde de la communication, je te la conseille vraiment. En plus, t’auras l’impression de bosser tes cours tout en prenant du bon temps, et ça c’est vraiment le feu !


En vérité, il y a encore mille trucs à savoir sur les études de communication. Quand on s’y intéresse un minimum, on peut voir qu’elles regorgent de petits secrets absolument géniaux. Alors, oui, je suis clairement une vendue car j’ai trop aimé mes études mais tu peux me faire confiance, tu ne regretteras pas ton choix si tu décides de commencer à bosser là-dedans. Et, si j’ai réussi à te donner envie d’y aller, c’est que les cours de marketing qu’on reçoit portent plutôt bien leurs fruits !

Retrouve-nous sur Instagram pour matter ce que fais le community manager

Qu'en as-tu pensé ?

2 Points
Like Dislike

Écrit par Emilie Vanhemelen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annulation des festivités estudiantines à l’UCLouvain

pexels-burst-fille qui boit du thé chaud - top 5 des accessories pour les fans de thé

Top 5 des accessoires pour les fans de thé