Comment vaincre la procrastination ?

Tu devrais t’asseoir à ton bureau pour étudier, mais tu trouves toujours mieux à faire ? « Je le ferai demain » fait partie de ton vocabulaire quotidien ? Tu préfères te mettre à ranger ta chambre de fond en comble plutôt que d’ouvrir ton livre d’économie politique ? Comme près de 90% des étudiants, tu souffres de procrastination, le pire ennemi de la productivité. Heureusement, Kotplanet est là pour t’aider à vaincre la procrastination et devenir redoutablement efficace !

  • Faire une to-do liste

La première chose à faire est de faire une liste de tout ce que tu dois faire dans la semaine. Les listes de tâches sont très efficaces pour les étudiants qui manquent de motivation ou qui ont du mal à s’organiser. Votre to-do liste devra être très précise, avec des actions détaillées.  Pourquoi ? Parce que lorsque l’on est face à une tâche générale, il est bien plus facile de se défiler et de la repousser au lendemain. « Réviser l’intégralité de ton cours d’anat’, ce n’est pas très encourageant n’est-ce-pas ? Au contraire, « Réviser le Chapitre 2 et 3 » est bien plus motivant. Plus une tâche est petite et plus elle est facile à terminer. L’étape est vite terminée, et tu es plus motivé pour passer à la suivante. Quelle satisfaction que de pouvoir rayer une ligne de sa to-do liste !

  • Supprimer les distractions

Exit la télé, les réseaux sociaux et les bouquins qui concernent autre chose que « Introduction à la philosophie » ! Quoi de plus démotivant d’ouvrir ses classeurs devant le nouvel épisode de sa série préférée ? Si tu n’allumes pas ta télé, tu n’as aucun risque d’être tenté.

A découvrir aussi:
  • S’accorder des pauses

« Rien ne sert de courir vite, il suffit de partir à point ». C’est aussi valable pour le blocus. Si tu as enfin réussi à t’installer à ton bureau et à supprimer toute distraction, c’est déjà un excellent point. Toutes les conditions sont réunies pour te permettre de travailler efficacement. Pour autant, rien ne sert de réviser 5 heures d’affilée. Lorsqu’on est fatigué, le cerveau n’est plus aussi efficace. Ainsi, n’oublie pas de faire de courtes pauses régulièrement. Pour cela, tu peux adopter la méthode du 40-10. 40 minutes de boulot contre 10 minutes de détente totale !

  • Commencer, tout simplement !

Pour n’importe quelle tâche obligatoire mais peu motivante, le plus dur est de commencer. Comme lorsqu’on doit trier ses papiers administratifs ou faire une séance de sport. Le plus dur est de sortir ses classeurs ou d’enfiler ses baskets ! Quand on est dedans, on avance, et on ne s’en rend plus compte. C’est exactement pareil pour le blocus. Alors, vous n’avez qu’une chose à faire. Cessez de réfléchir et lancez-vous !

Et bien sûr, n’attendez pas demain pour mettre ces conseils en application !

Vous pourriez aussi aimer