Les 10 choses que tu dois sûrement connaître si tu étudies à Louvain-la-Neuve

KotPlanet veut vous proposer une série d’articles sur les villes où vous étudiez ! On commence avec les 10 choses que tu dois connaître si tu es un étudiant de Louvain-la-Neuve qui se respecte.

1/ Casa et autres

Quand tu penses à LLN, tu penses forcément à la guindaille ! Si pour certains c’est concrètement un état d’esprit et pas un lieu, il y a tout de même des endroits qui incarnent parfaitement cette façon de vivre. Les lieux comme la Casa, l’Adèle, Le Coq Hardy et la Lux sont des endroits qui t’assureront une soirée réussie. Tout étudiant qui se respecte a déjà été faire un tour dans ces endroits tout à fait étranges et auxquels tu t’attaches malgré l’odeur.

2/ Goldway

Encore un lieu fréquenté par les étudiants de la night ! Finir ta soirée chez Véro, la patronne du Goldway est quasiment une tradition dans le monde de la nuit néo-louvaniste ! Un snack au look vintage qui peut accueillir une cinquantaine d’étudiants en même temps certains soirs. Tu peux y retrouver de tout ! Cela va du milkshake fraise à la pizza pepperoni et ça servit en 5 minutes top chrono. Très rare de s’y trouver en journée, le Goldway devient un lieu de réconfort après une soirée mouvementée.

3/ Une belle petite gayole de l’Eglise

« Elle me l’avait toudis, promis », (update : la rédactrice a pris des cours de wallon sous les conseils avisés de ses lecteurs) ça te dit quelque chose ? L’Église de la Grand Place retentit tous les midis avec cette chanson connue de tous. Ça sonne l’heure de manger et de retrouver tes potes pour midi. Elle te réveille également le lendemain d’une soirée qui s’est terminée aux aurores. Cette Église qui n’en est pas une en réalité ! Nous venons de l’apprendre grâce à la communauté KotPlanet mais c’est en fait une bibliothèque de théologie ; la stagiaire qui a rédigé cet article n’a pas souvent étudier en bibli apparemment

4/ Les soirées qui se finissent d’office à 3h

Alors à LLN, il faut commencer à festoyer tôt ! Les cercles et bars ferment automatiquement à 3h du matin. À 2h50, les lumières commencent à se rallumer et tant pis si tu as encore de l’énergie pour danser toute la nuit sur le dancefloor, l’heure c’est l’heure ! Il est temps d’aller te coucher car évidemment demain tu iras en cours comme tout bon élève qui se respecte. On connait !

5/ Louvain la neuve, la chanson

Comme expliqué juste au-dessus, la soirée se terminera à 3H quoi qu’il arrive. Mais rassure-toi, une musique t’annoncera la fin de soirée. « Louvain-la-Neuve, tu ne dors jamais la nuit » est ta dernière occasion de montrer que tu es le roi ou la reine du dancefloor ou encore de déclarer ta flamme au bel étudiant avec qui tu es en auditoire. C’est le moment des câlins entre potes.

6/ Les files à midi pour sandwichs ou pastas

Le temps de midi à LLN c’est 12h45-14h. L’heure de pointe en ce qui concerne sandwichs, panini, pâtes et tout type de lunch. À toi de voir, tu prends ta boite de la maison, du kot ou tu te tentes à la recherche d’une sandwicherie pas trop bondée. Courage, on comprend, on est tous affamé : les cours ça creuse…

7/ Le haut et le bas de la ville

Il fût un temps où une guerre régnait sur Louvain-la-Neuve : les étudiants issus du monde scientifique classique face à ceux venant des sciences sociales. Une ville coupée en deux par des tendances différentes. Tous deux prétextant qu’il était meilleur que l’autre. Qu’en est-il aujourd’hui ? Même si les tensions se sont apaisées, il existe encore une certaine différence entre le haut de la ville (les sciences exactes) et le bas de la ville (les sciences sociales). Beaucoup encore ne se mélangent point. Bon fini la rigolade, il est vrai que des différences existent entre ces options mais à Louvain-la-Neuve « tout le monde il est gentil, tout le monde il est content ». Que tu suives tes cours à Sainte-Barbe, au Cyclotron ou au Socrate ou au Montesquieu, le soir tout le monde s’unit pour faire la fête.

8/ Une ville piétonne

Une ville telle que Louvain-la-Neuve a ses avantages et inconvénients. Le fait qu’elle soit piétonne constitue une réelle facilité au quotidien. En effet, tu peux te balader dans le centre sans être arrêter par le trafic des voitures et les nuisances sonores en sont diminuées. C’est aussi un réel apport en termes de sécurité : pas d’accident de ce genre à LLN. Le seul hic : si tu viens de l’extérieur, bonne chance pour trouver une place pour ton véhicule. Privilégie le bus et le train, les deux gares sont situées en plein milieu de la ville. Si tu as un kot ? La ville piétonne est une vraie joie ! Tout est à portée de main.

9/ 24h vélo

Que tu sois friand ou pas de ce genre d’événement, tu as du sûrement goûter aux joies des 24h vélo. Cet événement ayant lieu chaque année (ou presque), ramène énormément de gens venant même d’en dehors de Louvain-la-Neuve. En bon néo-louvaniste que tu es, tu deviens très souvent guide touristique pour tes potes venant d’autres universités. « Place des wallons c’est où ? » tu as dû sûrement l’entendre beaucoup ce soir-là.

10/ Les sièges dans l’auditoire studio 11

Nous sommes vendredi 8h30, tu te relèves après une bonne gainzz et tu as cours dans ces fameux auditoires. Un cadeau très souvent empoisonné : tu arrives avec beaucoup de volonté, un café, un croissant, tu t’installes et là… C’est le décrochage automatique après ton petit déjeuner. Les fauteuils sont trop conforts. Au fur et à mesure de l’heure, tu t’enfonces de plus en plus. Et les accoudoirs, on en parle ? Ils accueillent parfaitement tes coudes. Essaie de ne pas te réveiller avec le petit filet de bave non plus, il ne faudrait pas exagérer.

Chaque ville a ses joies et spécificités ! N’hésite pas à nous envoyer sur Facebook ou Instagram d’autres anecdotes sur LLN ou à nous aider pour les prochaines villes !

Vous pourriez aussi aimer