4 astuces pour arrêter de fumer lorsque tu es étudiant

Tu as commencé fort jeune et tu aimerais arrêter cette mauvaise habitude pour ta santé et ton entourage mais tu ne sais pas comment débuter la démarche. Tu aimerais que la cigarette ne soit plus qu’un mauvais souvenir de jeunesse. Voici quelques petits conseils donnés par une ex-fumeuse qui a eu le courage de tenter le challenge parce qu’il est vrai qu’entre les soirées entre potes, les pauses clopes aux inter-cours, il est difficile d’y arriver !

1/ Essaie d’arrêter du jour au lendemain

D’après plusieurs tabacologues, il est beaucoup plus efficace d’arrêter d’un seul coup que de diminuer au fur et à mesure. Une cigarette en entraîne une autre et tu sais bien qu’en soirée cercle, cela peut aller très vite. Certes, cela peut te faire un gros choc au début mais cela peut être très payant. Dis « non » du début de ta soirée jusqu’à la faim! Mais toi de voir, l’arrêt « petit à petit » peut être une bonne solution pour certains mais peut constituer un réel cadeau empoisonné pour d’autres.

2/ Essaie de compenser tes envies de cigarette par des actions

Tu vas avoir envie de fumer plusieurs fois sur ta journée. Il est essentiel que tu t’occupes l’esprit avec autre chose lorsque cette envie apparaît. Il va falloir être fort en blocus, la pause clope pour « s’aérer », tu connais… Mais il faut bouger ! Va te balader juste 10 minutes à l’air frais, enfile ton legging et va te défouler à la salle de sport. N’hésite pas à boire un grand verre d’eau. Si l’envie est trop forte, prépare-toi à encas. Mais attention, privilégie les produits sains pour éviter une prise de poids trop importante. Ton corps aura tendance à compenser, multiplies les astuces pour garder la ligne et devenir un esprit sain dans un corps sain. Question envie, les chics à la nicotine peuvent être une aide, il faut tout de même faire attention à ne pas remplacer la cigarette par ces chics et en devenir accroc. Elles aident mais ne remplacent pas.

3/ Essaie d’être suivi

Le suivi d’un tabacologue augmente réellement tes chances d’arrêt mais ce n’est pas à la portée de tous surtout avec un budget étudiant. Heureusement, aujourd’hui, il existe des applications gratuites pour smartphone qui t’indiquent le nombre de jours d’arrêt, de nombre de cigarettes non fumées ainsi que l’argent économisé. Cela peut être très motivant de voir tes efforts en chiffre.

4/ Essaie d’être patient

Ce n’est ni une compétition ni une course contre la montre. Ton seul ennemi c’est toi, si tu te mets la pression ou que le regard des autres t’importe, tes chances en seront fortement diminuées. Chacun son rythme ! Il n’y a pas de petite victoire, chaque jour sans cigarette t’éloigne un peu plus du tabac. ET si tu craques ? Rien ne sert de culpabiliser de trop, sois conscient de ton erreur mais ne te considère pas comme faible pour autant. Prends le temps qu’il te faut sans lâcher. C’est un véritable combat que tu es capable de gagner.

Ne prends pas juste l’excuse du « j’arrêterais quand j’aurai fini mes études », arrête maintenant ! Après ta formation, tu seras confronté au monde du travail et d’autres challenges se mettront sur ton chemin, essaie de les surmonter sans l’aide de la cigarette… Il n’y a plus qu’à ! N’hésite pas à en parler avec ton entourage qui peut être une réelle source de motivation !

Vous pourriez aussi aimer