in

Quand les résultats aux examens se font attendre

@Pexels - Yan Krukov

Le mois de février est synonyme de résultats pour les étudiant.e.s. Un moment éprouvant à passer pour tous quelle qu’en soit l’issue. Le stress est à son comble, les résultats tombent et tant de questions se posent. Mais combien de temps doivent attendre les étudiant.e.s après avoir terminé leur dernier examen ? Selon les universités et hautes écoles, les dates diffèrent et le temps d’attente s’éternise pour certains. Kotplanet.be, le média digital dédié aux étudiant.e.s a voulu en savoir plus sur cette période d’attente pas toujours facile. 

Recevoir ses résultats, mais quand ? 

Pour Cyprien, étudiant de 20 ans en troisième année de droit, l’information n’était pas forcément claire. “Nous n’avons eu aucune annonce officielle de la part de la faculté mais une date était affichée sur le site de notre université”. Certaines universités et hautes écoles font le choix de donner une deadline à laquelle tous les résultats doivent être communiqués. Beaucoup d’étudiants reçoivent ainsi leurs résultats à certaines matières au fur et à mesure. Audrey, 20 ans en troisième année de bachelier le confirme : ‘ils ont jusqu’au 28 février pour envoyer les résultats et on les aura un peu plic ploc”.

Un jour tant attendu ou redouté ? 

Pour Cyprien, c’est encore pire de ne pas savoir : “Je préfère savoir car j’aurais de toute façon stressé, ne pas savoir est encore pire. J’étais plus que stressé, je n’en dormais parfois pas la nuit et la journée même des résultats c’était atroce le stress”. Pour Manon, la date n’est pas encore connue : “je n’ai eu aucune information sur la date des résultats sur le site de l’établissement. Cela me stresse mais m’ennuie également beaucoup parce que j’ai besoin de connaître mes résultats pour savoir si je change de faculté ou non, pour pouvoir m’organiser pour la session suivante qui sera en août. Si j’ai tout raté, je vais devoir fournir plus d’effort ou dans le cas contraire être plus rassurée et confiante pour le reste de l’année”. D’autres étudiant.e.s gèrent mieux la pression comme c’est le cas pour Laurelyn, 19 ans en deuxième année de droit. Selon elle, si on sait bien s’évaluer, il n’y a pas de grandes surprises. Elle a d’ailleurs obtenu les résultats qu’elle avait prédit. Elle ajoute : “savoir la date des résultats n’a pas eu d’impact pour moi. Je dirais que cela ne procure pas de stress mais plutôt une certaine forme d’impatience et d’excitation. Mais quoi qu’il en soit je ne savais plus rien y changer”.

Des conséquences sur le deuxième quadrimestre

Ne pas recevoir ses résultats avant le début du second quadrimestre peut avoir un impact sur le moral mais aussi sur certains projets comme c’est le cas pour Megan, étudiante de 18 ans en deuxième année. Il lui faut ses résultats avant le 15 février : “C’est un stress important parce que je dois envoyer mes résultats d’examens pour que mon inscription dans mon nouveau cursus soit validée. Tant que je n’ai pas mes résultats, je ne peux pas avoir accès à mon nouvel horaire, à mon espace étudiant sur l’ordinateur, etc”. De plus, certains cours continuent au second quadrimestre. Pour Audrey, il est nécessaire de connaître ses résultats afin de voir si on a abordé le cours avec la bonne méthode. Certains cours ont également des prérequis, ce qui oblige les étudiants à adapter leurs horaires en cas d’échec.

En bref, @Kotplanet a demandé à sa communauté qui avait déjà reçu ses résultats : 

Sur 450 étudiant.e.s interrogés, une majorité de 59% a déjà reçu ses résultats. Contre 41% qui sont toujours en attente de nouvelles. Parmi ces étudiant.e.s en attente, 49% ne savent toujours pas quand ils vont les recevoir. Les 51% restants les recevront dans le courant du mois. Mais où étudient-ils/elles ? Ces étudiant.e.s sans résultats étudient premièrement à Bruxelles (38%), suivi de Mons (20%), de Namur (18%), de Liège (12%), et pour terminer Louvain-la-Neuve (10%).

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

Zes excuses om niet alle zomerfeestjes mee te pakken

Salade de tomates à l'orientale