in ,

Faire son blocus dans les meilleures conditions

Ding dong ! L’horloge sonne pour vous avertir de la venue d’une période sombre et compliquée, difficile à vivre et fatigante : le blocus !

Je vois déjà ce que vous pensez : des heures à plancher sur vos cours en vous tirant les cheveux, des nuits d’insomnies, des jours à manger des pâtes, encore des pâtes et toujours des pâtes mais, je vous rassure, si vous le désirez, tout peut être différent. Alors voyons comment vivre son blocus dans de bonnes conditions.

1/ Commencer votre blocus en connaissant votre méthode de travail :

Que ce soit chez soi, dans son kot, en bibli, en groupe, seul, … nous avons tous un environnement propice à l’étude. Mettez-vous dans les meilleures conditions possibles afin de garantir une étude productive.

2/ N’attendez pas le blocus pour ouvrir et connaître votre cours :

La vie étudiante regorge de mille et une tentations présentes jour après jour… mais, c’est à vous d’y résister ! Fixer vous des moments pour étudier pendant les semaines ainsi, vous connaîtrez déjà une partie importante de votre matière et cette dernière vous semblera beaucoup moins importante que si vous n’aviez jamais ouvert vos syllabi. Dites-vous que plus tôt vous vous y mettez, moins vous serez chargés.

3/ Accordez-vous des moments de break :

Etudier, évidemment ; respirer, également ! Il est primordial que vous preniez du temps pour reposer votre esprit durant votre blocus. Si vous ne vous reposez pas, votre cerveau va avoir tendance à saturer et votre étude ne sera pas aussi productive qu’elle doit l’être. Faites du sport, aller respirer dehors, …

4/ Dormez !

Faire des pauses c’est bien, mais, avoir un sommeil réparateur tout autant ! Ne pensez pas qu’il est mieux pour votre étude de travailler jusqu’à des heures folles, vous réveillez tôt et renouveler ce cycle. En agissant de la sorte, vous serez trop fatigués pour travailler consciencieusement

5/ Faites attention à ce que vous mangez :

Oui, il est tentant de se faire chauffer des nouilles au micro-onde, de réchauffer un hamburger ou une boite de ravioli mais, votre corps , en période de blocus (période très fatigante) a besoin de fibres et de vitamines afin de rester en forme et vous permettre d’étudier. Ne faites pas l’impasse sur les fruits (secs), les légumes, …

6/ Alternez les matières :

Pensez à varier les plaisirs. Parfois, travailler de nombreuses heures d’affilée sur une même matière n’est pas la bonne marche à suivre. Si vous sentez que vous saturer, que vous n’en pouvez plus de votre cours de droit, de math, de langue, … Envisagez de changer de matière ! Parfois, alterner est mieux qu’arrêter.

Maintenant que vous savez tout cela, vous êtes prêts à entamer votre blocus dans de bonnes conditions, à réussir vos examens et ensuite, fêter cela comme il se doit !

Bon blocus et (surtout) bon courage à toutes et à tous !

Qu'en as-tu pensé ?

0 points
Like Dislike

Écrit par Marie Mac Donough

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Les 5 idées pour fêter Noël dans son kot

Top 5 des musiques à mettre au kot pour Noël