in , ,

Pour un beau mémoire de fin d’études

Un beau mémoire de fin d’études

Un mémoire de fin d’études clos de longs mois de travail. Avec un contenu pertinent, il ouvre les portes vers la recherche. Mais le contenu n’est pas le seul point à mettre en valeur. Une présentation professionnelle est un plus incontournable.

Des règles imposées

Normes internationales et locales sont impératives dans la présentation d’un mémoire. Présentation de la bibliographie, de la notice bibliographique, des notes sont imposées par des codes qu’il ne faut pas négliger. La première des choses à faire naturellement est de supprimer toutes les erreurs. Pas de majuscules intempestives, pas de fautes d’orthographes, des espaces simples, une ponctuation respectée. Le lecteur sera séduit également pas des structures claires. Des paragraphes bien délimités, des chapitres limpides, des sauts à la ligne au bon moment, tout cela est important et concourt à une belle présentation, mais ne fait pas tout.

Une belle présentation pour une lecture agréable

Lire un texte doit être un plaisir aussi bien au niveau du texte que de la disposition. Un texte clair, joliment mis en valeur sans en faire trop – il doit rester professionnel – apportera sans nul doute des points. Il faut donc réfléchir à sa présentation. L’époque où le mémoire était travaillé à la main est bien révolue. Aujourd’hui, grâce à l’informatique, il est possible d’obtenir des pages de belles factures, avec de la couleur, une typographie nette, des graphiques, des photographies bien intégrées. Il n’empêche qu’il est toujours possible d’en faire trop. Mettre trop de couleurs ou trop de photographies, par exemple, est une faiblesse très répandue. Le résultat, un travail dont l’apparence est désagréable. Il faut donc être rigoureux dans le layout comme dans le contenu. Un mémoire comporte en général un nombre importants de pages qu’il faut équilibrer. Pas de pavés sans fin sur plusieurs pages, pas de séries de graphiques sans interruption. La présentation doit au premier coup d’œil montrer une maîtrise du sujet. Du texte bien réparti, des chapitres bien équilibrés, des illustrations mises au bon endroit sont une base.

Bien présenter son mémoire

Suivant le sujet, la structure du mémoire peut évoluer. Un mémoire en littérature comprendra moins de photographies qu’un mémoire en art. Toutefois, insérer quelques photographies peut apporter de la légèreté au texte. De même les graphiques et autres tableaux apportent de la clarté. Lorsque votre texte est trop compact, pensez donc à y insérer un objet. N’oubliez pas d’y ajouter les références (titre, source…). Préparez votre layout et tenez-vous y : types de titres toujours identiques, couleurs limitées à deux ou trois maximum (ne pas abuser, cela devient gênant à la lecture), centrage des illustrations… N’abusez pas non plus du gras. Le lecteur est capable tout seul de repérer ce qui est important.

Une bonne impression pour un beau travail

Une fois le mémoire mis en page, il convient de l’imprimer. Pour cela, il est toujours préférable de faire appel à des professionnels qui mettront en valeur votre travail. Grâce à des impressions de qualité et des couleurs nettes, Onlineprinters.be vous permet d’obtenir un mémoire de fin d’étude de qualité professionnelle.

Écrit par Kotplanet

Qu'en as-tu pensé ?

pexels-charlotte-may-etudiant seule - Top 5 des moments de solitude durant ses études

Top 5 des moments de solitude durant ses études

Salade de tomates à l'orientale