in ,

6 signes que tu es le/la meilleur.e coloc

@Pexels - Ron Lach

Que t’habites avec un.e pote proche, dans un kot à projet, avec 10 inconnu.e.s ou chez ton âme sœur, tu n’habites plus seul.e. Ce qui signifie que des compromis devront être faits et qu’il va falloir supporter des choses auxquelles tu ne t’attendais pas. Mais on a une bonne nouvelle pour toi : eux aussi vont devoir vivre avec toi.

Alors, tu rêves d’être le colocataire parfait que tout le monde s’arrache – ou peut-être crois-tu l’être déjà ? Voici 6 signes qui te montreront si tu es le meilleur coloc du monde ou pas.

1/ Tu pourrais être sponsorisé.e par Mr. Propre

On commence par la base des bases : la propreté. Pour vivre en colocation, l’environnement dans lequel vous cohabitez est essentiel et la clé pour en faire un endroit confortable, c’est l’hygiène à tous les sens du terme !

Exit la vaisselle qui traîne dans l’évier, les poubelles qui attendent que les poules aient des dents pour être sorties et les sous-vêtements dégueulasses qui trainent partout – ça a l’air simple pourtant on a eu une coloc qui exposait ses strings dans l’appart après les avoir portés un jour voir deux alors merci mais non merci.
Évidemment, cela va de pair avec l’hygiène corporelle. Tu te laves quotidiennement et la brosse à dent est un objet que tu manies à la perfection ? Alors tu commences bien ! 

Ce bon vieux coloc… Voici 5 moments qui vont te rappeler ce coloc !

2/ L’union fait la force

Chez toi, tout le monde met la main à la pâte : les tâches sont réparties équitablement dès le début et gare à celui qui ne respecte pas ce foutu tableau que tu as passé des heures à colorier (sinon tu peux utiliser l’appli Fairshare aussi – téléchargeable gratuitement sur Apple et Android).  Mais comment bien s’entendre avec ses colocs ?

Mais comme le dit si bien l’adage « on n’est jamais mieux servi que par soi-même ». Tu n’as donc pas peur de prendre les devants et agir quand il faut faire quelque chose.
Pour soulager tes colocs débordés, tu es prêt.e à (presque) tout et puis, de toute façon, faire les courses ou frotter tout ce qui se trouve sur ton passage (au sens figuré !) ne te déranges pas plus que ça. 

3/ « Le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit »

Enfin, ça c’est François de Sales qui l’a dit. Nous, on ne t’en demande pas tant. Mais si tu pouvais éviter de réveiller toute la maisonnée avec du Jul à 7h du mat’ après avoir reporté 167 fois ton réveil, ce serait top. Et puis, si tu pouvais éviter de nous faire tes concerts pourris de corne muse ou de te découvrir une nouvelle passion pour l’accordéon, ça nous arrangerait aussi. Bref, vas-y mollo sur le volume

4/ Je dialogue, tu dialogues, il/elle dialogue, nous dialoguons 

Si quelque chose te gènes, tu n’as pas peur de le dire. Avec respect et diplomatie de préférence mais surtout tu ne le gardes pas pour toi afin de ne pas râler pour un rien. Cependant, fais attention à ne pas reprocher aux autres ce que tu fais aussi. Quand tu veux faire une teuf avec pleins de potes, tu demandes à ceux qui vivent avec toi si ça leur va et quand ça les arrange par exemple.

5/ Sésame, ouvre-toi ! 

Un univers ne se résume pas à une planète et ça, tu le sais bien ! Tu es ouvert d’esprit et tu aimes découvrir ce qu’il se passe de l’autre côté de la porte de ta chambre. Dans une coloc’ qui fonctionne, le sens du partage est souvent le mot d’ordre. L’idée ce n’est pas de cohabiter en électrons libres mais de former un noyau atomique d’exception pour vivre ensemble dans la joie et la bonne humeur. 

6/ Petit comme une souris, discret comme un papillon.

Et tant qu’on est dans les animaux… adios la fouine ! Tu ne fouilles pas dans la chambre des autres ni dans leurs affaires de manière générale et tu évites d’être trop intrusif : même si tu aimes être gênant.e, tu trouves un meilleur moment qu’au réveil pour crier à ton/ta coloc’ « alors, sur une échelle de 1 à 10, c’était un bon coup ? Tu comptes le/la rappeler ? » devant son plan de la veille. 

Pour finir, on rajoute des points bonus à tous ceux qui collent des post-it avec des petits mots mignons les matins d’examens ou des blagues pourries sur tous les meubles de la maison. 

Si tu es un bon coloc, tu devrais faire découvrir notre compte Insta et TikTok à ton colocataire. Cela fait du bien au morale !

Qu'en as-tu pensé ?

1 Point
Like Dislike

Écrit par Chiara Ecino

unsplash-christian-dubovan - 6 moments que tu connais si t'es un étudiant avec un petit budget

6 moments que tu connais si t’es un étudiant avec un petit budget

pexels-zen-deux filles sur ordinateur qui étudient ensemble - Comment choisir son partenaire d’étude

Comment choisir son/sa partenaire d’étude ?